You are here
Home > Maison > Epurer les eaux usées

Epurer les eaux usées

La France comme tous les pays du monde connait un afflux de la population vers les villes. Les égouts urbains concentrent la grande partie de la pollution issue des eaux usées domestiques et industrielles. Ces eaux sont acheminées vers des stations d’épuration où elles subissent une série de traitements mécaniques et chimiques avant d’être rejetées dans la nature.

Comment fonctionne une station d’épuration

En passant dans une station d’épuration, les eaux usées subissent une succession de procédés différents qui permettent de purifier l’eau progressivement.

Le prétraitement consiste à éliminer les détritus de grande taille par un mécanisme de dégrillage, extraire les sables par un processus de dessablage et l’éliminations des graisses par ce qu’on appelle le déshuilage.

Pendant l’étape de traitement de primaire, ce sont les matières solides en suspension qui sont éliminées par décantation dans un grand bassin où la boue est récupérée au fond.

Suite à cette étape, l’eau est acheminée vers des bassins biologiques où règnent des bactéries aérobies consommatrices de pollution. Ces bassins ces alimentés en oxygène via un brassage continu de l’eau. C’est lors de ce traitement secondaire des eaux usées qu’une deuxième partie de boue est récupérée.

Finalement l’eau passe au clarificateur pour la débarrasser des bactéries avant de la libérer dans les cours d’eau.

Le contrôle des stations d’épuration

Le système d’assainissement doit faire l’objet d’une surveillance continue afin de garantir la qualité des eaux produites. Des spécialistes vont prendre un ensemble de mesures pour évaluer l’efficacité des stations d’épuration.

Ces mesures concernent le contrôle des équipements installés dans la station d’épuration ainsi que l’analyse des échantillons d’eau afin de juger sa qualité.

L’exploitant de la station de l’épuration doit fournir un rapport régulier qui décrit le fonctionnement de sa station. Les informations transmises par l’exploitant sont vérifiées par la police de l’eau par le contrôle des documents préparés et par des visites sur place.

Le préfet peut exiger des nouvelles mesures de surveillance s’il le voit nécessaire ou imposer une surveillance du milieu naturel qui reçoit l’eau traitée par cette station d’épuration.

Produire une eau traitée de qualité irréprochable est la responsabilité des différents intervenants. Les exploitants des stations doivent faire appel à des professionnels qualifiés et procéder à dépanner les équipementsdéfectueuxen urgence.

Il existe aujourd’hui des entreprises de location d’équipements pour les stations d’épuration pour des durées différentes. Cela permet de garder la station en production sans affecter la qualité des eaux traitées.

Laisser un commentaire

Top