Ce qu’on retient du loup de Wall Street

Startup Stock Photo

 

Le loup de Wall Street, film de Martin Scorsese sorti en 2013 sur grand écran, met en lumière une technique boursière appelée « Pump and dump », tout à fait frauduleuse, qui consiste à présenter une action somme toute bien ordinaire comme l’affaire du siècle, en ayant pour objectif de faire gonfler le prix de celle-ci (Pump) pour ensuite la revendre au prix fort (Dump) réalisant ainsi des plus-values non négligeables.

A lire en complément : Pourquoi faut-il avoir un site web responsive ?

Cette technique est répréhensible, car elle crée un engouement basé sur du vent donnant lieu à son tour à une demande artificiellement élevée avant que le cours de l’action ne finisse par se corriger, balayant au passage les positions des investisseurs les moins avertis. Cette manipulation des cours est une pratique qui est rendue facile de par le développement des affaires en ligne et de la fébrilité des marchés actuels. Bien entendu, les marchés peuvent avoir un impact sur les emplois au Canada.

Pump and dump

A lire aussi : 5 applications en ligne pour le Web Developer

Même s’il est difficile d’identifier des transactions basées sur cette technique, cela n’est pas pour autant mission impossible : on en veut pour preuve un article paru le 28 juin 2016 sur le site Web cbc.ca qui informe du premier jugement à l’encontre de Caroline Meyers pour un cas de « Pump and dump et son rôle dans la manipulation des marchés boursiers en 2010 ».

Avec le développement de l’Internet et la puissance des réseaux sociaux, des personnes sans scrupules et sans éthique peuvent plus facilement qu’avant fausser le marché et profiter du manque de transparence de certaines sociétés d’investissement.

Ne croyez pas que cette technique soit l’exception qui confirme la règle! D’autres pratiques telles le « Trash and Cash », technique inverse, qui consiste à répandre une rumeur, fondée ou infondée, en vue de diminuer le cours d’une action afin de la racheter à bas prix, font partie maintenant de l’univers de la finance.

Ce que l’on doit retenir de cela : mieux vaut laisser la gestion de notre patrimoine à des professionnels reconnus, dont la notoriété et la transparence ne sont plus à prouver.

 

vous pourriez aussi aimer