Jardinière en palette de bois : comment la faire soi-même ?

Longtemps, les pots ont été utilisés pour cultiver les fleurs. Mais depuis un certain temps, les jardinières en palette ont le vent en poupe. Ce type de bois se prête à plusieurs types d’utilisation, dont la conception de jardinières. Contrairement à ce que vous pourrez croire, vous n’avez pas besoin d’être un professionnel avant d’en construire une ! Découvrez donc comment vous y prendre.

Étape 1 : Déterminez la taille de votre jardinière

La première étape dans la conception d’une jardinière consiste à déterminer sa taille. C’est ce qui vous permettra de découper les palettes selon vos besoins. En général, la taille de la jardinière dépendra sans nul doute du nombre de plantes qu’elle devra accueillir, mais aussi de la superficie qui devra l’accueillir.

A lire également : Comment choisir un abri de jardin ?

Pour la conception d’une petite jardinière, il vous faudra 6 planches de 40 cm ainsi qu’une dizaine de palettes de 80 cm. Après l’avoir achetée ou récupérée, vous devez la découper selon vos mesures. Vous devez conserver certains plots de palettes. En réalité, ils serviront aux pieds de la jardinière. Ensuite, découpez les tasseaux selon bien évidemment les mesures de votre bac. Ainsi, vous devez vous servir d’un mètre à ruban pour délimiter et couper vos palettes pour plus de précision. La découpe ne nécessite pas plus qu’une scie à main ou une scie électrique.

Étape 2 : Assemblez les palettes

Après la découpe des palettes, vous devez les assembler autour des tasseaux. Vous pourrez utiliser des clous ou des vis galvanisées pour les fixer. Néanmoins, les vis galvanisées sont plus indiquées en ce sens qu’elles supportent mieux les intempéries. Du côté de la largeur, pour fixer les planches dans l’angle, vous devez faire des avant-trous.

A lire en complément : Les 5 signes qui montrent que votre bien a besoin d’une rénovation énergétique

Même si ce procédé est indiqué pour les planches, il convient très bien également aux palettes. En effet, cela évite tout simplement qu’elles se fendent. La fixation se trouve donc être meilleure. Cependant, le nombre de palettes au niveau de chaque face dépendra de la taille de la jardinière finale. Pour un petit modèle, 3 palettes suffiront de chaque côté.

Étape 3 : Placez la bâche

Il est nécessaire de placer un fond de jardinière. Ici, vous pouvez utiliser une bâche en prenant le soin de la fixer à l’intérieur à l’aide d’une agrafeuse murale. Pour plus d’esthétique, il est préférable que la bâche ne soit pas visible de loin.

Après avoir fixé la bâche, vous devez percer au fond de la jardinière, des trous d’évacuations avec votre perceuse. Ces trous sont importants pour éviter la stagnation de l’eau dans la jardinière. À part les plantes aquatiques, les plantes de jardins peuvent très vite développer une infection lorsque leurs racines demeurent dans l’eau.

Étape 4 : Tapissez la jardinière

Cette étape consiste à ajouter des cailloux dans la jardinière. En plus d’améliorer le drainage hydrique, le sable ne descendra pas trop bas. Si vous devez mettre le bac sur votre terrasse, vous ne risquez donc pas de la salir. Vous devez ensuite y verser de la terre et bien tapisser le tout. Vous pouvez désormais planter vos plus belles fleurs. Votre jardinière est prête.

vous pourriez aussi aimer