Alimentation : les méfaits du chocolat sur la santé

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet un peu sensible : le chocolat fait-il partie des aliments qui sont mauvais pour la santé ? Si le chocolat possède de nombreuses vertus, il peut aussi avoir quelques méfaits sur la santé. Ces méfaits sont moins connus et on aimerait revenir sur les quelques idées reçues qui planent autour des bienfaits du chocolat sur la santé. Le but étant, bien sûr, de consommer du chocolat en connaissance de cause.

Chocolat noir, chocolat au lait : bienfaits ou méfaits ?

Partout, le chocolat est présenté comme une denrée précieuse, un mets exquis, une sucrerie à absolument consommer. Et en France, il va sans dire que la tentation est grande. Dans notre société de consommation, le chocolat prend une grande place. On imagine d’ailleurs difficilement la France sans chocolat. Les plus grands artisans chocolatiers sont issus de la plus belle tradition de chocolaterie qui puisse exister.

A découvrir également : Perdre du ventre à la cinquantaine

Cela dit, si l’on connaît les bienfaits classiques du chocolat sur la santé, et notamment du chocolat noir, on entend beaucoup moins souvent parler des méfaits du chocolat.

Chocolat noir : le « moins pire ? »

Le chocolat noir, moins riche en sucres que le chocolat au lait, est censé favoriser la stimulation de la production d’hormones du bonheur. Le chocolat noir, issu du cacao, possède une forte teneur en magnésium. À ce titre, certains blogs de bien-être conseillent même la consommation épisodique d’un carré de chocolat de qualité.

A lire aussi : Les vertus bien-être du gingembre

Par « chocolat de qualité », on entend : la qualité des graisses employées, mais aussi des sucres, et tout le côté concernant l’éthique de production de ce fameux chocolat et du cacao qu’il contient. Par ailleurs, si le chocolat (noir ou au lait) est entièrement fabriqué avec des ingrédients issus de l’agriculture biologique, ceci ne signifie absolument pas qu’il est produit de manière responsable et éthique !

Il existe parfois un amalgame entre les méfaits connus du chocolat sur la santé et ceux que sa production engendre sur les populations et les pays qui participent à sa production.

Chocolat au lait et santé : attention au bas de gamme

Vous en avez tous entendu parler, du fameux chocolat au lait mauvais pour la santé ! Nous vous listons ici les principales raisons pour lesquelles il est préférable de s’abstenir de consommation intempestive de chocolat :

  • Le chocolat au lait bas de gamme est en général plein de mauvais sucres ;
  • Le chocolat au lait contient plus de beurre de cacao et de sucre que le chocolat noir, ce qui le rend techniquement plus mauvais pour la santé ;
  • Les huiles contenues dans le chocolat au lait peuvent être de mauvaise qualité et d’origine un peu douteuse : attention à la production de mauvais cholestérol ;
  • Les graisses contenues dans le chocolat contribuent au risque d’obésité ;
  • Le chocolat peut créer une dépendance et littéralement vous rendre addict ;
  • Le risque d’allergie est très élevé avec le chocolats industriels, contenant des traces de nombreux allergènes ;
  • Le chocolat contient des oxalates, qui absorbent le calcium : votre densité osseuse est en danger !
  • De nombreux chocolats contiennent du plomb : oui ! Le plomb est malheureusement un poison et peut vous intoxiquer si vous avez de mauvaises habitudes de consommation de chocolat;

Santé : le chocolat pointé du doigt

Le chocolat, qu’il soit noir ou au lait, ne promet plus les bienfaits qui étaient vantés auparavant. On sait aujourd’hui que le chocolat est en réalité plus une source de malheurs qu’une source de bonheur. 

Il serait extrême de dire que la simple consommation de chocolat peut mettre en danger une vie. Il est évident que nous parlons ici d’une consommation abusive et déséquilibrée de chocolat.

Par ailleurs, traditionnellement le chocolat au lait est pointé du doigt du fait de sa teneur en produits moins bons pour la santé. Les enfants raffolent de chocolat au lait. On retrouve le chocolat au lait dans de nombreux gâteaux et biscuits industriels, qui contribuent à nuire à la santé.

En effet, ce n’est pas le cacao en soi qui pose problème. Le cacao est le produit pur, la matière première récupérée des fèves de cacao torréfiées. Après transformation et ajout de toutes sortes de graisses, de sucres et d’addictifs, le cacao devient chocolat au lait ou chocolat noir : votre pire cauchemar…

Chocolat et risques pour la santé : intoxication, allergies, addiction

Le chocolat, qu’il soit au lait, noir ou blanc, contient tout un ensemble d’ingrédients qui peuvent être responsables d’allergies, d’addictions, et même d’intoxication

Les allergies et le chocolat 

Les risques de la consommation abusive de chocolat sur la santé sont désormais connus. On peut citer avant tout les allergies, qui mettent gravement en danger les enfants et les adultes. En effet, la simple consommation unique d’un carré de chocolat contenant un allergène peut être mortelle pour quiconque souffre d’une allergie aux produits ou aux traces de produits / ingrédients que l’on retrouve dans les usines.

Lorsque le chocolat est produit de manière industrielle par de grandes chaînes de production, il y a de fortes chances pour que les tablettes aient été en contact avec des allergènes au sein des ateliers de confection. En favorisant la consommation de produits transformés de manière industrielle, vous augmentez techniquement vos chances de rencontrer un allergène. Une allergie aux noix peut être très grave lorsque l’on veut juste manger un petit carré de chocolat…

L’addiction et le chocolat

Sucres, graisses… Et si le sucre et le gras, ce n’était PAS « la vie », comme on l’entend souvent ?

Manger du chocolat est, on le sait, une addiction chez de nombreux Français. Le chocolat noir au au lait est même une denrée très prisée des Asiatiques. À point que l’on prédit que le chocolat serait la denrée rare du futur. Un futur où les ressources premières auront été épuisées et où il deviendra un luxe de consommer du chocolat.

À l’heure actuelle, difficile de se rendre compte de cela. Le chocolat jouit d’une consommation massive par les Français, qui ne sont certainement pas prêts de se passer d’un tel plaisir. On a déjà tellement passé en revue le cliché de la personne frustrée qui va se ruer sur ses tablettes de chocolat… Mais qu’en est-il de l’addiction ? 

Chocolat : un risque d’obésité accru 

Le chocolat rend addict et l’addiction rend obèse. L’obésité est grave pour la santé car elle empêche le bon développement du corps. Chez les enfants ou chez les adultes, la santé est primordiale. Lorsqu’un enfant est en pleine croissance, lui proposer trop souvent du chocolat est dangereux.

Le fait que le chocolat contient des oxalates ne permet pas au corps de bien fixer le calcium. Or, le calcium est essentiel au bon développement des os durant la croissance. SI vous consommez du chocolat en grande quantité, soyez vigilant à votre ossature (densité osseuse), qui risque d’être fragile.

Contrairement à ce que l’on nous dit sur la teneur en calcium du chocolat au lait, les méfaits du chocolat sont beaucoup plus importants que ses bienfaits. La consommation de chocolat sans modération mène tout droit à l’obésité, autant le dire. C’est un plaisir qui peut donc coûter cher. Si cette nourriture de réconfort est présente dans les placards à friandises d’une grande partie des Français, il faut savoir que cette consommation n’est pas la même à travers le monde et selon les pays.

Aux Etats-Unis, par exemple, les informations sur la santé ne circulent pas de la même manière qu’en France et l’obésité y est récurrente. Elle est notamment due à un manque d’éducation à l’alimentation équilibrée. 

Par ailleurs, élément bien connu : le chocolat constipe. Attention à l’occlusion intestinale.

Intoxication due au chocolat : le plomb

Enfin, sujet épineux, la présence de plomb dans le chocolat. Oui, vous avez bien lu. Une étude réalisée en 2005 conclut que le chocolat contient du plomb en grande quantité

Or, le plomb est responsable d’une maladie très grave  : le saturnisme. Cette maladie provoque un déficit neurologique. Le plomb est en effet hautement toxique pour le corps. Si vous avez pris l’habitude d’avoir une consommation très élevée de chocolat, un bilan sanguin serait donc de mise afin de contrôler votre taux de plomb. Vous allez ainsi vérifier que votre corps ne contient pas des doses trop importantes de plomb, ce qui risque de provoquer chez vous une intoxication.

Le cas du chocolat blanc

Le chocolat blanc est souvent le grand oublié des débats sur le chocolat. Et pour cause. Il ne s’agit pas vraiment de chocolat à proprement parler, mais de beurre de cacao mélangé à du sucre et à du lait.

En parlant de noblesse du chocolat, avec le chocolat blanc, vous n’êtes pas du tout dans les cordes. Retour aux sources, donc, si vous voulez tout de même bénéficier des bienfaits connus du cacao, en toute modération. La consommation de chocolat blanc revient à ne consommer que des sucres et des graisses. Vous ne retirez aucun bienfaits du cacao dans le chocolat blanc.

Comment résister à la consommation excessive de chocolat ?

Au cours des Fêtes de fin d’année (Noël et Nouvel An), des anniversaires et au fil du quotidien, l’alimentation peut être fortement influencée. La consommation de chocolat est très importante durant ces périodes. Au moment de faire les calendriers de l’Avent, dur de dire non aux enfants, qui veulent à tout prix avoir leur dose quotidienne de chocolat.

Notre conseil en termes d’alimentation et de consommation de chocolat est de ne pas totalement se priver. Il vaut mieux privilégier une quantité moindre, mais une qualité accrue.

Bien sûr, les chocolats de qualité et meilleurs pour la santé contiennent des sucres et des graisses qui n’ont clairement pas le même goût que les chocolats addictifs du commerce. Les enfants ne sont pas dupes, certes, mais essayez au maximum de les éduquer à préférer la qualité à la quantité. 

Préservez votre foie durant les fêtes de fin d’année et privilégiez le chocolat de qualité plutôt que d’offrir du chocolat bas de gamme en quantité.

Chocolat : quantité et qualité

Il est important de savoir maîtriser ses pulsions face à cet aliment qui est au cœur de toutes les polémiques. Le chocolat est en soi une belle contradiction en matière d’alimentation ! Si le corps peut accepter une certaine dose de chocolat et prendre le message de stimulation de la production d’hormones du bonheur et du plaisir, il ne faut pas en abuser, comme pour toutes les bonnes choses.

Afin de rester en bonne santé, on ne vous apprend rien, rien de tel qu’une alimentation équilibrée, jour après jour. Bien sûr, un petit écart est toléré de temps à autres pour se faire plaisir, mais veillez à votre santé avant tout et cassez les idées reçues qui existent autour du chocolat.

Le chocolat : mauvais pour les humains et les animaux

Notre dossier ne défend décidément pas le chocolat. Non seulement le chocolat représente un danger pour les êtres humains, mais il l’est également pour nos amis les animaux.

C’est bien connu, le chocolat est un danger pour le chat comme pour le chien. Ne donnez pas de chocolat à manger à un chat ou à un chien. Vous perturberiez ses fonctions vitales et notamment le fonctionnement des reins et du foie. Le chocolat a un effet dangereux sur les animaux.

Si les aliments pour chien et chat ne contiennent pas de chocolat, c’est bien pour une raison de santé très valable. SI toutefois votre chien ou votre chat a avalé par mégarde du chocolat noir ou du chocolat au lait, contactez le plus vite possible votre vétérinaire

Conclusion 

Vous savez maintenant tout sur le chocolat. En diversifiant votre alimentation, vous évitez les risques cardiovasculaires. Le chocolat fait bel et bien partie des aliments qui sont malheureusement à bannir de vos habitudes quotidiennes si vous tenez à votre santé.

Les enfants sont les premières cibles du marketing qui tourne autour du chocolat. Si vous souhaitez éviter ce genre de promotion, c’est en éloignant vos enfants de toute source de publicité mais aussi en leur apprenant la mesure et la tempérance que vous les éduquerez au mieux sur leur alimentation et leurs habitudes de consommation. 

Consommer du chocolat, oui, mais de qualité, et avec modération, la clé de la santé corporelle. La rédaction vous conseille, si vous souhaitez favoriser votre santé et celle de la planète, de consommer :

  • du chocolat issu de l’agriculture biologique ;
  • du chocolat issu du commerce équitable ;
  • si possible, du chocolat noir et non du chocolat au lait ;
  • du chocolat produit de manière artisanale et non industrielle ;
  • du chocolat produit en petite quantité ;
  • du chocolat provenant d’un artisan local, afin de privilégier les circuits courts, du producteur au consommateur ;
  • du chocolat en étant conscient de son appréciation, et de ne pas vous laisser tenter par le démesure , notamment pendant la période des Fêtes de fin d’année.

vous pourriez aussi aimer