You are here
Home > Divers > Business > Quatre erreurs à éviter lorsqu’on lance sa boîte

Quatre erreurs à éviter lorsqu’on lance sa boîte

Mettre un projet de société sur les rails, voilà qui n’est pas simple. Cela demande de l’observation et de la lecture pour choper les bons conseils. C’est ce qu’on vous propose aujourd’hui dans notre rubrique Économie.
C’est bien connu, on est sur tous les fronts à la fois : la location de bureau pour avoir un pied à terre bien équipé, la communication, le démarchage des prospects et la gestion des comptes… Un tas de paramètres avec lesquels jongler. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous partageons avec vous quelques astuces à propos des erreurs à ne pas commettre au moment de lancer son activité.

Erreur numéro 1 : s’éparpiller

Se concentrer plus que de raison sur des petits détails est une erreur de débutant. D’abord, vous devez mettre votre business sur pied, c’est-à-dire : en dresser les grands axes. Ne perdez pas de temps à travailler votre logo ou votre carte de visite (au début). Mettez ce temps à profit pour vous concentrer sur des tâches qui vous permettront de passer au niveau supérieur.

Erreur numéro 2 : ne pas avoir de budget défini

Certes, l’argent est important, mais il est fort probable que votre entreprise en arrive à court avant même de commencer à en générer. Alors, pour éviter ce type de désagrément qui vous maintiendra éveillé la nuit, il est important de préalablement déterminer de combien d’argent vous disposez, de votre seuil de rentabilité ainsi que de votre point de non-retour.

Erreur numéro 3 : mal choisir ses employés

Il est important d’avoir des employés non seulement compétents, mais qui croient en ce que vous faites. Comme l’a si bien dit Simon Sinek : « les gens n’achètent pas ce que vous faîtes, ils achètent pourquoi vous le faites » (« People don’t buy what you do; they buy why you do it »). Avoir une bonne culture d’entreprise qui vous ressemble peut être un avantage. Vous l’aurez compris, ne négligez jamais le processus de recrutement !

Erreur numéro 4 : vouloir avoir une vie privée (au moins pour les deux premières années)

Malheureusement, lorsqu’on lance son entreprise, on peut dire au revoir à l’équilibre vie privée/vie professionnelle qu’on avait pu acquérir en tant qu’employé. Le rôle de patron est particulièrement chronophage dans les premières années d’une entreprise. À vous les nuits blanches et au revoir les repas de famille tous les soirs à 19 heures, vous êtes prévenu…
Bon courage à tous !

Top