You are here
Home > Société > Rencontre > Rencontrer des femmes russes parlant français

Rencontrer des femmes russes parlant français

La France est un grand pays dans lequel se retrouvent des centaines de nationalités différentes. Pourtant, les hommes célibataires français qui cherchent une conjointe d’origine russe ou slave, se demandent comment il est possible de rencontrer des filles célibataires russophones et francophones en France. Faut-il se déplacer dans les grands centres urbains ou alors faut-il s’inscrire sur des sites de rencontres russes spécialisés en France ? Mais comment démêler ce casse-tête pour parvenir à finalement atteindre le but visé : rencontrer la femme de ses rêves.

La communauté russe en France

Existe-t-il des centres comme par exemple des alliances franco-russes, qui permettent à différentes communautés de se croiser et échanger autour de différents thèmes variés après le travail ? L’histoire montre sans équivoque que la France et la Russie sont des nations très proches historiquement même si elles se sont fait la guerre avec Napoléon.

Pour des hommes amateurs de la culture et la mentalité russe, il existe bien évidemment des cercles de russophiles dans les grandes villes françaises. Un bon moyen sera de prendre des cours de russe dans une université ou alors tout simplement de chercher un enseignant privé russe ou ukrainien qui vous donnera des pistes de recherche. Vous pouvez également mettre à profit vos expériences de pratique du russe et faire des recherches sur Internet avec le moteur de recherche Google ou son équivalent russe Yandex. Bref, il existe des tonnes de possibilités sur internet.

Les sites de rencontres russes

Pour ceux-ci vous devrez être plus prudent car il en existe, c’est certain. Mais la grande majorité de ces sites sont spécialisés dans les arnaques et escroqueries de tous genres. Entre les Anastasia Date et Charmdate spécialisés à la lettre, dont les lettres payantes sont écrites par des forçats de la lettre en Russie ou en Ukraine (payés quelques centimes par lettre). Les agences matrimoniales sont un peu plus fiables mais faites attention aux propositions un peu trop belles pour être vraies. Si on vous propose de rencontrer une jeune fille russe belle comme Irina Shayk, qui est célibataire, qui habite Paris, qui parle français et qui est indépendante financièrement, soyez sur vos gardes. L’arnaque n’est pas bien loin. Les jeunes femmes russes en France sont rarement seules sur une longue période. Les opportunités de rencontres sont assez faciles pour elles. Il est donc très peu probable de les retrouver sur des sites de rencontres ou des agences matrimoniales. Par contre, ne désespérez pas dans votre recherche car il existe des agences sérieuses pour la Russie ou l’Ukraine comme l’Agence CQMI. ​

Top