Quelles sont les conditions pour voyager au Maroc depuis le covid ?

Est-il possible de se rendre au Maroc face à la crise sanitaire devenue sociale ? La réponse est sans doute oui. Depuis le 7 février 2022, le gouvernement marocain a annoncé une reprise des liaisons aériennes, principalement avec la France. Mais cette annonce s’accompagne de toute nouvelles formalités. Lesquelles alors ? Trouvez dans cet article, les conditions pour voyager au Maroc depuis le covid.

Voyage au Maroc : quelles sont les conditions d’entrée depuis le covid ?

Comme l’indique l’Office du tourisme, pour se rendre au Maroc, les voyageurs doivent dorénavant avoir un passeport vaccinal. Au cas où cette condition ne serait pas respectée, ils doivent présenter un test de dépistage au Covid-19 négatif de moins de 72h avant embarquement.

A découvrir également : Qui est la première femme de Russell Wilson, Ashton Mem ?

Le passeport vaccinal exigé par le gouvernement marocain devra être conforme aux modalités du pays émetteur, ici la France. Un passeport vaccinal valide est un document qui indique la réception de 3 doses ou, au moins, 2 doses dont le délai d’administration de la 2e ne dépasse pas 4 mois.

Avec le vaccin J&J, une seule dose représente 2 doses des autres vaccins. À titre informatif, les enfants de moins de 12 ans sont épargnés de toute obligation sanitaire, selon l’OT.

A voir aussi : Les uniformes scolaires sont-ils bons pour l'éducation des élèves ?

Notons que le Maroc et l’Union européenne ont signé une convention de reconnaissance, garantissant une interopérabilité des passeports sanitaires et vaccinaux. Cet accord facilite la libre circulation de toutes les personnes vaccinées au Maroc dans l’Union. Ce qui est pareil dans l’autre sens également.

À savoir, tous les voyageurs doivent justifier d’une fiche sanitaire à télécharger avant d’embarquer à bord de l’avion. Cette fiche doit être remplie, imprimée puis signée avant check-in.

Passeport ou carte d’identité ou visa ?

En termes de pièce d’identité, un passeport valide est obligatoire. Par contre, le visa n’est pas nécessaire pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à 3 mois. La carte nationale d’identité n’est pas suffisante, précise le Quai d’Orsay.

Autre chose à savoir, les touristes étrangers qui ne résident pas en France doivent disposer, à la descente, de leur billet de retour. Ils doivent aussi posséder des justificatifs de moyens de subsistance suffisants pendant leur séjour.

Lorsqu’un enfant se déplace avec ses parents, mieux vaut disposer d’une pièce justifiant la filiation comme une copie d’acte de naissance ou le livret de famille. Il faut aussi se munir d’une autorisation du père au cas où l’enfant voyagerait uniquement avec sa mère. Si les parents sont divorcés, celui qui accompagne l’enfant doit en plus posséder une copie du jugement de divorce lui autorisant la garde.

Voyage au Maroc : quelle est la démarche sur place ?

Si le ministère a fait une annonce sur la démarche pour voyager au Maroc, il n’a tout de même pas indiqué si les tests effectués sur place sont toujours officiels.

En fait, jusqu’au 18 mai dernier, une fois arrivés à destination, les voyageurs étaient tous testés, par des tests rapides.

Selon l’Agence Marocaine de Presse, la réalisation de tests PCR pour des groupes de voyageurs de façon aléatoire était aussi prévue à leur arrivée. Ces voyageurs seront ensuite informés des résultats quelques jours plus tard.

Avec le protocole précédent, il y avait également la possibilité de réaliser un test supplémentaire à l’hôtel ou au centre de résidence pour les touristes. Ce test se fait 48h après leur descente sur le territoire marocain. Une telle disposition paraissait être opérationnelle et une éventualité, surtout en cas de reprise de l’épidémie.

Toutefois, une fois sur les lieux, le pass vaccinal sera demandé pour parcourir les préfectures et les provinces. Il sera également exigé pour avoir accès aux administrations publiques et privées, cafés, salles de sport, hôtels, etc.

Par ailleurs, le port du masque reste obligatoire dans tout le pays.

Voyage au Maroc : faut-il souscrire une assurance voyage ?

Souscrire une assurance voyage n’est pas une des formalités d’entrée au Maroc. Néanmoins, cette procédure est très conseillée. Elle permet de faire face aux dépenses de santé urgentes ainsi qu’aux imprévus. Il s’agit par exemple des cas de chirurgie, rapatriement sanitaire, hospitalisation, etc.

En résumé, on peut conclure qu’il existe de nombreuses conditions pour voyager au Maroc depuis covid. Il s’agit principalement de la présentation d’un pass vaccinal et du résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 48 h avant embarquement.

vous pourriez aussi aimer