Syndic bénévole : ce qu’il faut savoir sur ses missions

Chaque copropriété doit disposer d’un syndic afin de l’administrer. Le syndic peut être professionnel ou bénévole. Dans tous les cas, le syndic doit être un copropriétaire d’un lot dans l’immeuble qu’il doit gérer. Dans la plupart du temps, les petites copropriétés optent plutôt pour un syndic bénévole au lieu d’un professionnel. Mais le conseil syndical doit toujours aider un syndicat bénévole, dans toutes ses missions. D’ailleurs, les tâches confiées au syndic bénévole sont assez complexes et délicates. Focus sur ces principales missions.

Syndic bénévole : pour la gestion administrative

La première mission confiée à un syndic bénévole est la gestion administrative. Autrement dit, il assure le secrétariat de la copropriété et surtout pendant les séances des assemblées. De ce fait, il doit posséder la liste de tous les copropriétaires avec des informations les concernant tels que l’état civil, l’adresse ainsi que le lot détenu. Dans un immeuble, une assemblée générale doit être organisée une fois par an, pour un aperçu détailler de l’état financière et les travaux d’entretien de l’immeuble. Dans ce cas, l’élaboration de l’ordre du jour ainsi que la convocation de tous les copropriétaires. Concernant les travaux indispensables pour entretenir l’immeuble, il doit noter et mettre à jour tous les travaux réalisés ou en cours.

A lire en complément : Quelles sont les protections offertes lors de l’achat d’une maison neuve?

Syndic bénévole : pour la gestion financière

Autre que la gestion administrative, la gestion financière est aussi à la charge du syndic bénévole. En d’autres termes, il est le responsable de la comptabilité du syndicat de copropriétaire. De ce fait, il tient le compte bancaire séparé du syndicat de copropriété et assure le recouvrement des charges de copropriété. Lors de vote de l’assemblée générale, le syndic doit remettre la constitution de provisions pour amortir le cout des travaux d’entretien des parties communes. Il doit également détailler l’état financier devant l’assemblée générale, sans oublier de préparer un budget prévisionnel pour la prochaine année. C’est pourquoi, les tâches confiées à un syndic de copropriété, que ce soit bénévole ou professionnel est loin d’être facile.

Syndic bénévole : pour l’entretien de l’immeuble

Outre les gestions, l’entretien de l’immeuble est aussi confié au syndic de copropriété. Ainsi, il se charge de la réalisation des réparations courantes ou des travaux d’urgences. Le syndic bénévole doit veiller sur l’apport en combustible, en eau, en électricité, en gaz… Il doit aussi gérer le personnel de l’immeuble. Et enfin, si le syndicat de copropriétaires doit se présenter en justice, le syndic de copropriété le représentera. Le fait de choisir un syndic de copropriété pour gérer un immeuble présente de nombreux avantages étant donné que cela permet aux autres copropriétés de bien suivre les décisions de l’assemblée et d’avoir une bonne connaissance de la copropriété et des copropriétaires. Mais ce qui est le plus important, c’est que ce syndic fera de son mieux pour que les copropriétaires vivent dans les meilleures conditions.

A lire aussi : Mieux vendre en valorisant son bien immobilier

vous pourriez aussi aimer