Souscription de crédit immobilier : les informations à connaitre

S’il suffisait juste de choisir au hasard une offre de prêt immobilier, ce serait beaucoup plus simple pour les souscripteurs. Pourtant, si on souhaite obtenir une meilleure condition, il faut pratiquement faire le tour des banques ou alors de consulter un courtier immobilier. Quoi qu’il en soit, avant d’effectuer une souscription, voici quelques informations à connaitre.

Se renseigner sur l’état de risque du prêt

A lire aussi : 3 thèmes parfaits pour un séminaire d’entreprise

Toutes les offres de crédit immobilier présentent toutes un état de risque. C’est aux consommateurs de choisir les formules qui conviennent à leurs capacités de remboursement. Cela dit, il est du devoir des banques de donner cette information afin que les souscripteurs se préparent et évaluent leurs situations. D’autre part, certains établissements financiers établissent les profils de leurs souscripteurs et sont particulièrement sélectifs pour se protéger du non-respect des délais de remboursement. Par ailleurs, avant de souscrire à un prêt immobilier, il est aussi nécessaire de consulter les taux d’intérêt qui déterminent parfois sa capacité de remboursement. Plus un taux d’intérêt est bas, plus on s’assurera de rembourser les dettes à temps.

Évaluer sa solvabilité

Lire également : Tout savoir sur la création d’entreprise à Hong-Kong

La solvabilité du consommateur doit être évaluée par les banques avant la validation d’un crédit immobilier. Pour cela, l’établissement lui exigera de pièces justificatives dans le but d’analyser sa situation personnelle, financière et professionnelle. Avoir une bonne solvabilité constitue donc un atout non négligeable pour la validation du prêt. Par ailleurs, disposer d’un apport personnel sera également un excellent argument. Ce qui signifie que le consommateur sera donc être en mesure de rembourser la somme demandée.

Connaitre le contenu de l’offre

En fonction de l’offre, cette donnée sera fournie par la banque sous forme de contrat de crédit immobilier. Il faut alors savoir le lire avant de le signer. Le contrat écrit sera livré avec une FISE ou Fiche d’Information Standardisée Européenne. C’est un modèle de fiche juridique concernant les contrats de prêts immobiliers. Le souscripteur doit choisir entre deux types de taux : fixe ou variable. En cas d’existence d’une assurance, les modalités doivent être également incluses dans le contrat. Mais en réalité, toutes les conditions doivent y être présentes : durée du prêt, taux d’intérêt, types ou montant de cautions ainsi que d’autres informations relatives à l’offre. Toutefois, certains établissements proposent un délai de réflexion aux emprunteurs avant qu’ils valident définitivement l’offre. Cette souplesse permet à tous les consommateurs de faire le bon choix sans qu’on leur impose directement.

vous pourriez aussi aimer