Quel intérêt de choisir un bachelor en école de commerce plutôt qu’une licence universitaire ?

Nouveau bachelier ou sur le point de l’être, tu hésites entre un Bachelor en école privée et une Licence à l’université ? En effet, si les deux offrent l’accès à un diplôme de niveau BAC +3, les modalités de formation et les débouchés sont sensiblement différents. Voici quelques éléments pour t’aider à choisir entre un Bachelor et une Licence.

A voir aussi : Que pensez des sites de petites annonces gays en ligne?

Le Bachelor est plus professionnalisant qu’une Licence

Contrairement à une Licence universitaire, l’expérience sur le terrain est beaucoup plus valorisée en école privée. Les stages et ateliers pratiques y sont plus nombreux qu’en Licence et ce, dès la première année.

Le Bachelor s’avère plus opportun pour se professionnaliser rapidement dans une branche. En Licence, la spécialisation professionnelle n’a lieu qu’à l’issue des deux premières années. En Bachelor, la professionnalisation s’effectue dès la première année d’études après le baccalauréat.

A voir aussi : Où sont fabriquées les couches Pampers?

Le Bachelor ouvre des perspectives internationales

Comme dans un cursus universitaire, le Bachelor prévoit des systèmes d’échanges internationaux entre étudiants. Une fois diplômé, l’expérience dans un autre pays est aussi un atout face aux employeurs. Celui-ci a toutefois plus de poids dans le cadre d’un Bachelor, cet aspect étant sa marque de fabrique. Les étudiants bénéficient d’ailleurs d’enseignements en langue étrangère dès la première année d’étude.

Le Bachelor est plus apprécié des recruteurs

Le Bachelor est une formation particulièrement apprécié des employeurs pour deux raisons : les jeunes diplômés sont immédiatement opérationnels grâce à leur expérience de terrain, et pour sa dimension internationale. Les besoins en formation à l’embauche sont moindres, ce qui est plus intéressant pour eux.

Une Licence universitaire est plus généraliste

Les enseignements en Licence classique mettent davantage l’accent sur les connaissances théoriques.

Les Bachelors proposés dans certains écoles sont davantage centrés sur l’aspect pratique des professions de certaines filières.

Dans la plupart des écoles, il est possible de se former dans le domaine du Commerce, de la communication et du marketing, en Gestion d’entreprise, en Ressources humaines et social, en Banque, immobilier et notariat, etc.

La qualité de formation et l’accompagnement des étudiants

Les établissements de formation privés privilégient souvent la qualité à la quantité. Les promotions comptent beaucoup moins d’étudiants, ce qui permet un accompagnement individualisé. Ce n’est absolument pas le cas à l’université, où les étudiants gèrent tous les aspects de leurs études en toute autonomie. Les étudiants en Bachelor bénéficient d’un réel suivi, que ce soit dans leurs recherches de stage ou leur parcours global de formation.

La reconnaissance des formations

Si les Licences classiques et professionnelles sont reconnues par le Ministère de l’Enseignement Supérieur en France, ce n’est pas le cas du Bachelor, d’origine anglo-saxonne. Cela semble néanmoins évolué, il semblerait que l’on aille vers une reconnaissance du diplôme.

Avant de s’engager, il convient de se renseigner au préalable sur les labels, agrégations et autres reconnaissances internationales de la formation visée.

Les frais de scolarité

L’énorme différence entre une Licence en université et un Bachelor dans une école de commerce comme l’ESUP réside également dans les frais de scolarité.

Si un enseignement universitaire reste relativement peu onéreux (environ 500 € l’année selon les établissements), il faut compter entre 4 000 et 8 000 € par an en moyenne pour une année de Bachelor en école privée.

vous pourriez aussi aimer