Le point sur l’avenir de la traduction

Aujourd’hui, les progrès réalisés par la traduction automatique sont tout simplement fascinants. Va-t-on alors vers la fin des traducteurs ? Tout laisse croire que oui ! En effet, il existe aujourd’hui des programmes beaucoup plus rapides et surtout moins chers pour la traduction de vos documents. Cependant, les chiffres laissent encore penser que le métier de traducteur ne va pas mourir aussi vite et qu’il a de belles années devant lui.

Le marché de la traduction, un univers fragmenté

Comme la plupart des autres secteurs de l’industrie des services professionnels, notamment les cabinets comptables ou juridiques, le marché des secteurs linguistiques est très fragmenté. D’ailleurs, une étude réalisée par le Common Sense Advisory a permis de tirer plusieurs conclusions intéressantes sur ce secteur. En effet, sur toutes les entreprises étudiées, plus de 500 fournisseurs possèdent plus de 50 employés. D’autre part, la majorité des entreprises de traduction Marseille possèdent entre deux et cinq employés. L’étude souligne surtout que les 109 prestataires de service linguistique les plus importants ne représentent que 15.47 % du total des revenus. Pour les autres entreprises, elles représentent une belle part du chiffre d’affaires bien que leurs revenus soient moindres.

A voir aussi : Oenotourisme bio : en visite au Domaine de la Brillane

Un secteur, de nombreux services

Il faut le dire : l’offre de service des entreprises de traduction Marseille est multiple et diversifiée. Elle est surtout divisée en plusieurs catégories : les services linguistiques proprement dits, les services liés à l’offre technologique et ceux qui n’ont aucun lien avec les langues. Ces derniers représentent environ 5% du revenu des entreprises du secteur. Ce sont souvent des services de formation, de création ou de conseil. Concernent les services liés à l’offre technologique, ils représentent environ 2.8% des revenus du marché et comprennent surtout des programmes destinés à la traduction automatique. Enfin, les services technologiques propres représentent évidemment la majeure partie des revenus des entreprises du secteur.

Les services linguistiques, un secteur en plein essor

Selon plusieurs études, le marché des services linguistiques externalisés connait un bond fulgurant ces dernières années. Il est surtout estimé à environ 38 milliards de dollars et les perspectives annoncées sont à la hausse. Avec un taux de croissance de plus de 6% en 2015, c’est un marché qui résiste bien aux crises économiques, surtout si l’on sait que l’année 2015 a été marquée par plusieurs troubles d’ordre économique en Europe en raison, notamment de la chute des cours du pétrole et du ralentissement de la croissance chinoise.

A découvrir également : Bien adopter le look sportswear avec le short Bermuda chino

vous pourriez aussi aimer