Comment se déconstiper naturellement ?

Selon plusieurs experts, la plage saine de la fréquence à laquelle une personne doit aller à la selle varie entre 3 fois par semaines et 3 fois par jour. Moins de cela, c’est que vous êtes constipé. Face à une telle situation, il devient important de trouver un moyen de le traiter car cela pourra entrainer d’autres maladies de l’organisme.

Faire des exercices

Les muscles de la partie inférieure de votre système digestif peuvent être stimulés lorsque vous faites des exercices. Les déchets qui se retrouvent dans votre tube digestif seront alors évacués sous forme de selles. Ce qui au passage, vous permettra d’être déconstipée.

Lire également : Comment améliorer sa vue naturellement ?

Pour faire les exercices dont il est question ici, vous pouvez tout simplement décider de marcher rapidement sur quelques mètres. Faites des aller-retour si vous ne voulez pas trop vous éloigner. Cependant, faire du jogging peut également constituer une excellente façon d’encourager l’évacuation des selles.

Soyez détendu et adoptez la bonne posture

Parfois, votre difficulté à évacuer vos selles peut être dû au faite que vous n’êtes pas du tout détendu, ou encore que vous n’avez pas pris la posture idéale. Si vous essayez de forcer votre organisme à rejeter les déchets contenus dans votre tube digestif, vous pourriez vous heurter à un véto complet de sa part. Soyez détendu et prenez le temps qu’il faut.

A découvrir également : Comment déboucher l’oreille naturellement ?

En ce qui concerne la posture, lorsque vous vous assoyez simplement sur le pot, cela peut rendre difficile l’évacuation des selles. Essayez plutôt, quand vous êtes constipé, d’élever vos genoux aux dessus de votre hanche.

C’est dire que vous allez prendre une posture accroupie sur le pot. De cette façon, votre rectum a plus d’espace pour libérer les déchets prêts à être évacués. Si vous ne pouvez pas rester accroupie sur le pot, mettez un tabouret près de votre WC et posez-y vos pieds.

se deconstiper naturellement

Mangez des pruneaux

Les pruneaux sont des prunes qu’on sèche généralement pour la conservation. Ces fruits sont des sources de fibres très efficaces. Et inutile de préciser que les fibres facilitent la digestion des aliments et l’évacuation des résidus du système digestif.

Lorsque vous mangez donc quelques pruneaux pendant votre constipation, la selle ne tarde pas. Pour avoir ces fruits séchés, rendez-vous simplement dans un magasin d’épices ou passez votre commande en ligne.

Mangez des kiwis

Les kiwis sont des fruits comestibles d’un arbuste asiatique, à peau marron et duveteuse, à pulpe d’un vert éclatant.⁠ Tout comme les pruneaux, ses fruits sont très riches en fibres. Leur consommation pendant la constipation peut donc, vous être très profitable.

Prenez du liquide ou du comprimé du séné

Le séné est une variété de cassiers dont la gousse contient une substance purgative. Depuis des siècles, cette plante est utilisée comme laxatif naturel. Aujourd’hui, cette plante est disponible sous forme liquide ou comprimée.

Mais vous pouvez également prendre l’herbe de cette plante. Il prend entre 8 et 10 heures environ pour faire son effet. Certaines personnes consomment l’herbe avant de s’endormir. De cette façon, il agit la nuit et permet d’aller aussitôt à la selle dès le petit matin.

Par ailleurs, il convient de spécifier que cette plante ne doit être utilisée que de façon occasionnelle. Lorsque vous en faites usage à long terme, vous pouvez en devenir dépendant. Et cela peut même causer des effets indésirables dans votre appareil digestif.

vous pourriez aussi aimer