You are here
Home > Divers > Auto > Cinq conseils pour ne pas se faire arnaquer en vendant sa moto

Cinq conseils pour ne pas se faire arnaquer en vendant sa moto

rachat-moto

Vous comptez céder votre moto et vous préférez être à l’abri des mauvaises surprises ? Vous souhaitez effectuer la transaction dans les meilleures conditions et sans se faire arnaquer ? Il convient de suivre quelques règles pour se protéger contre les mauvaises intentions des acheteurs douteux.

En effet, un acheteur honnête ne vous reprochera pas votre vigilance et votre méfiance. Au contraire, il essaiera de vous prouver ses bonnes intentions et l’intérêt qu’il porte pour votre moto. Dans cet article, on vous propose quelques conseils pour vous permettre de vendre votre deux-roues tout en étant à l’abri des arnaques.

Ne communiquez jamais votre carte grise ou une copie de ce document

Si un acheteur vous demande une copie de votre carte grise, il ne faut jamais céder à sa demande. La copie pourrait être utilisée à des fins frauduleuses. Pour rassurer l’acheteur, vous pouvez lui  communiquer oralement toutes les informations dont il a besoin et qui figurent sur la carte grise. Ça va permettre  l’acheteur de s’assurer quant à l’état du véhicule.

Evitez les jours non ouvrables

Il serait préférable d’effectuer la transaction de la vente de la moto pendant une journée ouvrable. En effet, ceci vous permet de vérifier la solvabilité de l’acheteur.  Si ce dernier vous paye par chèque, vous serez en mesure de contacter l’organisme émetteur et de vérifier le bon déroulement du paiement.

Un moyen de paiement non risqué

Pour garantir un règlement à temps et dans de bonnes conditions, il convient d’exiger un paiement par un chèque de banque. C’est le moyen de règlement le moins risqué. Il convient de le privilégier au virement bancaire ou au mandat postal. Cependant, le paiement par chèque bancaire comporte aussi une possibilité de fraude. Pour éviter de se faire arnaquer, il faut appeler la banque pour être sûr qu’elle a émis le chèque. Dans tous les cas, il ne faut pas se séparer de son véhicule avant d’être sur que le paiement  a été fait dans les règles de l’art et que la transaction est réelle.

rachat-scooter

Les paiements par Western Union sont à éviter

Ce genre de paiement est préféré quand les deux personnes se connaissent. Dans le cas contraire, il est préférable d’éviter les paiements par Western Union. D’ailleurs cette institution financière déconseille l’utilisation de son service dans le cadre des relations commerciales avec un partenaire inconnu. Elle décline aussi toute responsabilité si la livraison n’a pas lieu ou ne se fait pas à temps. Les personnes qui se connaissent peuvent procéder à des paiements en espèces tels qu’un rachat de moto cash ile de France.

Soyez prudent pour les essais de votre véhicule

Si vous allez donner le véhicule au futur acheteur pour un essai, il convient de prendre quelques précautions. D’abord, il faut prendre l’accord de votre assureur de prêter votre véhicule.  En cas de dégâts, vous serez couvert. Ensuite, il faut exiger de l’acheteur son permis de conduire. De plus, pour s’assurer de son identité, il convient de demander son passeport ou sa carte d’identité. Il serait préférable de conserver ces documents avec vous jusqu’à ce qu’il finisse son essai et retourne avec la moto. Pour effectuer l’essai des deux-roues, il convient de fixer un rendez-vous avec l’acheteur potentiel dans un lieu neutre et fréquenté. De préférence, n’allez pas  seul à ce rendez-vous et soyez accompagné d’une personne de confiance.

Bref….

La vente d’une moto d’occasion est une opportunité pour encaisser une bonne somme d’argent mais il convient de faire attention quant à l’identité de l’acheteur, sa solvabilité et à la réalité du paiement.

Top