Utilisation de déchets en plastique pour réaliser du mobilier design

Il existe une startup qui porte le nom de The One Project, et qui propose des solutions simples pour assurer le recyclage des déchets plastiques en circuit court. Tout ce dont ils ont besoin pour la réalisation de ce type de mobilier, c’est d’une imprimante 3D géante, et qui est transportable. Il s’agit d’une belle initiative pour assurer le recyclage des déchets en plastique.

La startup bruxelloise fait ses preuves après le festival Tomorrowland

C’est en effet après le festival Tomorrowland que la startup The One Project a transformé des centaines de kilos de déchets plastiques en mobilier design. Cette startup bruxelloise s’active dans le développement de solutions pour permettre le recyclage des déchets plastiques en circuit court.

Lire également : Quelle formation peut-on faire en ligne ?

La startup a présenté une énorme machine, qui en fait est une imprimante 3D géante. A partir de la machine, il a été possible de réaliser des chaises à partir d’une dizaine de milliers de gobelets récoltés lors de l’évènement. La startup compte proposer des solutions à toutes les sociétés productrices de plastique.

The One Project : une startup de deux personnes

The One Project est une startup qui est composée des deux personnes Harold van der Straten Ponthoz, et Philipe Merillet. Le premier nommé, Harold, est d’avis que bien qu’il y ait beaucoup de sociétés qui s’activent dans la collecte, la transformation et la revalorisation dans le secteur du plastique, il n’y a pas de synergie entre elles.

A voir aussi : Le site guide pour les coureurs

C’est la raison qui les a poussés à mettre en place ce concept pour regrouper ces sociétés, dans le but de pouvoir proposer aux clients des solutions pour transformer et revaloriser en cycle court les déchets produits. Il a donc été envisagé dans le futur une mise en place d’une imprimante en 3D XXL.

D’autres activités de The One Project

Après avoir produit des meubles avec les déchets plastiques récoltés lors du festival Tomorrowland, la startup The One Project a utilisé les déchets plastiques de la société de brasseries AB InBev pour réaliser des bancs. Un troisième projet les a conduits à travailler avec une startup du nom de Tridea.

Cette opération a eu lieu lors du festival Pukkelpop, et à consisté au recyclage de bouteilles en PET en filaments pouvant être utilisés sur les imprimantes 3D classiques. D’autres projets sont envisagés dans un futur proche. Comme le fait remarquer Harold van der Straten Ponthoz, des projets sont prévus dans La Rockal qui est une salle de concert luxembourgeoise.

Des mobiliers pour les kots doivent également être créés avec la firme Coca Cola. La société Besix a aussi besoin de l’imprimante pour la réalisation de moules.

vous pourriez aussi aimer