Quels travaux d’isolation pour mon logement ?

Entreprendre des travaux d’isolation peut être un très bon moyen de faire des économies d’énergie, aussi bien en hiver qu’en été. Toutefois, il est important de connaître la marche à suivre pour mener à bien votre projet. On vous présente ici quels sont les différents travaux d’isolation possibles et comment identifier ceux à effectuer pour votre logement.

Les principaux travaux d’isolation envisageables pour un logement

L’isolation de la toiture

Le toit est généralement l’endroit du logement où les pertes de chaleur sont les plus élevées, pouvant aller jusqu’à 30% des déperditions totales. C’est donc pourquoi l’isolation des combles est souvent une priorité. On distingue ici :

A lire aussi : Conseils pour choisir les couleurs à utiliser lors de la décoration maison

  • les combles perdus, lorsque l’espace sous la toiture est inhabitable ;
  • les combles aménageables, qui quant à eux peuvent être habités.

La technique d’isolation (par l’intérieur ou par l’extérieur) sera en grande partie déterminée selon le type de combles. En outre, il faut également prendre en compte le type de toiture. Une isolation par l’extérieur sera par exemple plus complexe si le toit est équipé de panneaux solaires.

L’isolation des murs

Les murs sont eux aussi souvent une source de pertes thermiques importantes au sein des logements mal isolés. Ils peuvent provoquer jusqu’à 20% des déperditions. Leur isolation doit donc être particulièrement soignée. Deux techniques sont pour cela possibles :

A lire aussi : Pourquoi faire le choix du portail en aluminium

  • l’isolation des murs par l’intérieur, qui a l’avantage d’être pratique et peu onéreuse mais avec des performances parfois limitées.
  • l’isolation des murs des murs par l’extérieur, qui offre les meilleures performances énergétiques en contrepartie d’un prix plus élevé.

Le choix de la technique d’isolation des murs dépend donc en grande partie de votre budget. Notez que des aides à la rénovation énergétique sont encore aujourd’hui disponibles pour ce type de travaux.

L’isolation des sols

Bien que souvent moins urgente que l’isolation des murs ou des combles, l’isolation des sols ne doit pas être négligée. Elle peut en effet permettre de diminuer jusqu’à 10% les pertes thermiques d’un logement. Deux solutions sont ici envisageables :

  • l’isolation des sols par le dessous via la pose d’un isolant sur le plafond de la pièce située en dessous ;
  • l’isolation des sols par le dessus, consistant à poser l’isolant directement sur le sol existant avec l’inconvénient de perdre en hauteur de plafond.

Isoler le sol est particulièrement important dans une pièce située au-dessus ou en dessous d’une pièce qui n’est pas isolée comme un sous-sol, une cave ou encore un vide sanitaire.

L’isolation des fenêtres

Dans les logements anciens, les fenêtres ne sont parfois plus efficaces en termes d’isolation. Elles peuvent représenter jusqu’à 15% des pertes thermiques. L’isolation des fenêtres dépend en grande partie du vitrage. On distingue ici :

  • le simple vitrage, dont peu de logements sont encore équipés à l’heure actuelle  cause de sa faible capacité isolante ;
  • le double vitrage, un format suffisamment isolant dans la plupart des régions de France ;
  • le triple vitrage, qui peut être nécessaire dans les régions très froides ou pour les logements à proximité de lieux bruyants.

Outre le type de vitrage, les menuiseries vétustes peuvent également être à remplacer pour renforcer l’isolation thermique des fenêtres.

Comment savoir lorsque des travaux d’isolation sont nécessaires ?

La consommation énergétique de votre logement

L’isolation thermique a pour rôle principal de conserver la chaleur ou l’air frais généré au sein d’un logement en évitant au maximum les pertes d’énergie. Par conséquent, des factures de chauffage (ou d’électricité en été) anormalement élevées peuvent être le signe d’une mauvaise isolation. De nombreuses maisons anciennes sont aujourd’hui considérées comme des passoires thermiques. Notez toutefois que le montant élevé de vos factures peut aussi venir d’une autre cause telle que les prix pratiqués par votre fournisseur d’énergie. Dans ce cas, d’autres solutions seront plus adaptées comme la souscription d’une nouvelle offre d’électricité et/ou de gaz en utilisant un comparateur énergie.

La réalisation d’un bilan thermique

Si vous avez des doutes sur la qualité de l’isolation thermique dans votre logement, la meilleure chose à faire est de contacter un professionnel pour effectuer un bilan thermique. Cela vous permettra de connaître avec précision le niveau d’isolation, en plus des autres éléments ayant un impact sur les performances thermiques du logement comme le système de chauffage et la ventilation. Une fois l’étude effectuée, le professionnel pourra vous indiquer quels sont les travaux d’isolation à effectuer en priorité. Notez que le bilan thermique est différent du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) obligatoire pour la vente ou la location d’un logement.

vous pourriez aussi aimer