Le pavé uni peut-il éviter des problèmes de fondation d’une maison

Le pavé uni apporte un côté esthétique à l’entrée d’une cour, mais peut-il avoir comme fonction de protéger la fondation d’une maison ?  La fondation d’une maison peut se fissurer et causer des problèmes d’infiltration d’eau, ainsi que des bris de fondation par le gel, et dans les cas les plus graves, cela peut causer l’affaissement du mur de soutènement.

L’entrée de la cour

L’espace où nous stationnons notre voiture devant la maison, est une espace qui peut avoir un certain impact sur le regard que les autres portent sur notre habitation. C’est le premier endroit où nous posons les pieds lors de notre arrivée.  La pose de pavé uni ainsi que l’asphalte sont les choix les plus populaires pour l’entrée.  Pour éviter la formation de flaques d’eau stagnantes, favorisant la dégradation, il faut une surface avec une pente minimale de 2 %.   Cette pente est causée par un remblai de pierres concassées, ce qui produit l’éloignement de l’eau de la surface du périmètre de la fondation de la maison.  S’il y a la possibilité de faire une pente de 2 % à une entrée de cour en asphalte ou en pavé uni, il ne faut pas oublier d’installer un drain incluant des géotextiles « tx » pour recevoir et diriger l’eau de pluie vers un égout ou un fossé.

A voir aussi : Que faire pour trouver une maison ou un appartement en Suisse ?

La protection réelle des fondations d’une maison

Pour assurer la protection de la fondation et le coffrage de la maison,  il faut poser un drain, un drain installé à l’extérieur, au pied de la fondation, enlèvera la pression d’eau sur toute la hauteur de la fondation.  Une pression sur les fondations causée par l’accumulation d’humidité excessive favorisera l’infiltration d’eau.  Cependant, il y a d’autres éléments qui contribuent à garder la fondation et le coffrage au sec.  Ces éléments sont des facteurs humains comme la présence d’enduit hydrofuge et la qualité du béton, un élément qui peut être autant un facteur humain qu’environnemental, comme la profondeur de la fondation et des éléments environnementaux, comme les pentes du terrain et le type de sol, argileux, calcaire ou rocailleux.

Pour protéger la fondation d’une maison contre l’humidité extérieure, il faut utiliser un crépi de ciment au-dessus du sol ainsi qu’un enduit bitumineux hydrofuge sous le niveau du sol, l’enduit hydrofuge ne doit pas être au-dessus du niveau du sol, à l’extérieur, l’enduit empêcherait aux crépis de ciment de bien adhérer à la fondation et à l’intérieur, il y aurait de la condensation d’humidité qui causerait la prolifération de moisissures, ce qui pourrait nuire à la santé des habitants de la maison.

A lire aussi : Comment estimer ses biens pour une assurance habitation ?

Il y a aussi l’utilisation d’une membrane étanche, c’est une membrane élastomère ou de bitume modifié autocollante pour rendre les fondations étanches.  Lorsque les sols sont soumis à des pressions hydrostatiques causées par une nappe phréatique trop élevée, l’utilisation de cette membrane est obligatoire.  Cette membrane est résistante aux légers mouvements de la fondation et elle est « auto-cicatrisante », cela signifie qu’elle demeure étanche, même si elle est déchirée par des roches.  Cependant, elle doit toujours être protégée par un panneau isolant pour éviter le perçage de la membrane.

La pose de pavé uni s’avère être un élément d’esthétisme dans une cour, elle peut avoir une petite fonction de protection d’une fondation, mais rien ne vaut la pose d’un drain et les autres éléments de protection pour assurer une durée de vie maximale pour votre fondation.  Avant d’acheter une maison, surveillez bien l’apparence du sous-sol, ou si vous faites construire votre maison, assurez-vous que les constructeurs installent les éléments de protection pour avoir une fondation et un coffrage solides.

vous pourriez aussi aimer