Les 5 signes qui montrent que votre bien a besoin d’une rénovation énergétique

Vous soupçonnez une mauvaise isolation de votre habitation ? Voici 5 signes que votre maison a besoin d’une rénovation énergétique et les travaux que vous pouvez engager.

Les signes que votre maison est mal isolée

1.   Une facture énergétique importante

Premier signe que les performances énergétiques de votre maison sont très basses : une facture de chauffage très élevée. Vos factures d’énergie sont très importantes, alors même que vous maintenez une température convenable.

A voir aussi : Les Français se focalisent de plus en plus sur les performances du chauffage électrique

2.   Une température non homogène

Selon l’orientation des différentes pièces de votre maison, il est normal qu’il y ait quelques légères différences de température. Cependant, si vous constatez une grande différence au sein même de l’une de vos pièces telle qu’une mauvaise répartition de la chaleur, alors elle est mal isolée.

Isolation d'un plafond3.   Présence de courants d’air

Si vous sentez des courants d’air près de vos fenêtres ou bien de votre porte d’entrée, c’est le signe que celles-ci n’ont pas de fermetures hermétiques. Pensez à les remplacer par du double ou triple vitrage, vous bénéficierez aussi bien d’une bonne isolation thermique qu’acoustique.

A découvrir également : Profiter de l’automne sur sa terrasse

4.   Des équipements datant de plus de 15 ans

Votre chauffe-eau ou chaudière a plus de 15 ans ? Alors vous devriez envisager de les changer pour des équipements plus récents et plus performants.

5.   Des traces d’humidité apparentes

Dernier signe qu’il est temps de réaliser des travaux de rénovation : des traces d’humidité dans votre logement. Cela peut aussi bien être par le papier peint qui se décolle, de la buée sur vos fenêtres ou bien la présence de moisissures ou de champignons sur les murs.

En plus d’abîmer votre logement, ils peuvent également avoir des conséquences néfastes sur votre santé. Cet excès d’humidité peut s’expliquer par une infiltration d’eau dans les murs ou bien un manque de ventilation.

Entreprendre la rénovation énergétique du logement

Les travaux de rénovation possibles

Vous pouvez envisager différents travaux de rénovation pour améliorer l’isolation de votre logement.

Voici une liste des travaux qu’il est possible d’effectuer :

  • l’isolation des murs ;
  • l’isolation des murs extérieurs ;
  • l’isolation des sols et du plancher ;
  • l’isolation des combles ;
  • l’isolation par la toiture extérieure ;
  • le changement de ventilation ;
  • le changement des fenêtres par du double ou triple vitrage ; ou des portes ;
  • l’isolation des ponts thermiques ; etc.

Pour connaître les travaux les plus appropriés pour votre situation, il est préconisé de faire appel à des professionnels qui vont réaliser une étude thermique de votre logement.

En plus de réaliser des économies de chauffage, vous améliorez le confort de votre maison, elle vous demande moins d’efforts d’entretien et vous augmentez sa valeur locative ou immobilière en cas de vente.

Les aides de l’État

Pour financer une partie de ces travaux, vous pouvez vous tourner vers certaines aides de l’État telles que :

  • MaPrimeRénov’ qui a remplacé le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), pour tous les ménages occupant leur résidence principale âgée de plus de 2 ans.
  • l’aide “Habiter Mieux sérénité” de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour les ménages les plus modestes ; le montant n’excède pas 18 000 € .
  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) pour les bailleurs et propriétaires occupants et société civile non soumis à l’impôt. Il est disponible jusqu’en 2021 et finance les travaux améliorant les performances énergétiques du logement principal – celui-ci doit dater d’avant 1990.
  • le « Coup de Pouce Isolation » du dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), disponible jusqu’au 31 décembre 2021. Il est financé par les fournisseurs d’énergie et s’adresse aux particuliers sans condition de ressources, mais selon les revenus. À savoir que le montant de cette aide repose sur l’énergie économisée et non sur le coût des travaux.
  • le Chèque Énergie permet de financer une partie des travaux de rénovation. L’administration fiscale se charge de remettre ce chèque aux bénéficiaires selon leur revenu fiscal et la composition du foyer, il n’y a donc pas besoin de le demander.

la TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique à destination des propriétaires, locataires et sociétés civiles

vous pourriez aussi aimer