You are here
Home > High-tech > Le catalogue de la NES Mini se développe avec de nouveaux jeux

Le catalogue de la NES Mini se développe avec de nouveaux jeux

Tous les passionnés de Nintendo ont largement craqué en Novembre dernier lorsque la NES Mini a vu le jour. Bien sûr, une rupture de stock a rapidement entaché le moral des troupes, mais ceux qui possèdent un exemplaire sont ravis d’élargir leur catalogue.

L’univers high-tech réserve parfois de très belles surprises avec notamment cet émulateur

Les sites spécialisés dans les actualités high-tech mentionnaient l’arrivée de la NES Mini avec quelques mois d’avance. Les joueurs étaient sans doute loin d’imaginer que le succès serait aussi important. Les consommateurs qui n’avaient malheureusement pas réservé un modèle n’ont jamais eu la chance de jouer. A contrario, ceux qui détiennent un exemplaire ont la capacité d’améliorer leur catalogue avec de nouveaux opus. Ce sont bien sûr les hackers qui ont réussi à mettre en place cet aménagement qui consiste à installer toute la ludothèque de la NES. La version Mini présentait seulement 30 jeux, mais désormais les passionnés peuvent largement se divertir.

La NES Mini s’offre un émulateur nommé RetroArch qui permet d’installer de nouveaux jeux

Les adeptes de l’univers high-tech ont recours à un programme baptisé RetroArch. Cet émulateur vous donne ainsi les moyens d’installer des jeux vidéo de la Megadrive, de la Super NES et de la Game Boy. Les hackers offrent donc une bonne dose de nostalgie, mais cette affaire ne semble pas terminée. Ces professionnels de l’informatique travaillent sur d’autres systèmes, car l’émulateur a de très belles compétences. Dans les prochaines semaines, d’autres consoles pourraient être intégrées à la NES Mini qui a déjà enthousiasmé de nombreux consommateurs. Ceux qui n’ont malheureusement pas eu la chance d’acquérir un exemplaire ont toujours la possibilité de débourser des sommes astronomiques sur diverses plateformes.

La console de Nintendo est désormais équipée de nombreux jeux vidéo

La NES Mini a connu un succès renversant lors de sa commercialisation en Novembre dernier, mais Nintendo n’avait pas prévu un nombre suffisant de consoles. Par conséquent, certaines précommandes n’ont pas été honorées, ce qui a engendré des tensions en France. Le fabricant a été à maintes reprises sollicité, mais il n’a pas eu l’occasion de contenter tous les clients. Aujourd’hui, cette petite console s’offre un regain d’activité avec cet émulateur qui permet à la NES Mini d’emprunter pratiquement le chemin d’un programme utilisé pour le fonctionnement d’un Raspberry Pi selon les experts high-tech

Top