La précarité en hausse chez les retraités

Ce n’est un secret pour personne : la France connaît une crise majeure, comme bon nombre de ses voisins européens. Depuis 2008, le pouvoir d’achat des Français ne cesse de baisser, et les personnes vivant sous le seuil de pauvreté sont de plus en plus nombreuses. Un constat alarmant qui suscite de nombreuses questions.

Parmi les classes sociales les plus touchées, les classes moyennes, mais surtout les retraités. Plus d’un million d’entre eux vivent actuellement sous le seuil de pauvreté, selon des chiffres relayés par Capital. Pour joindre les deux bouts, les principaux concernés s’y prennent comme ils peuvent, avec les moyens du bord.

A lire en complément : Tout savoir sur les grossistes de vêtements

Des indemnités retraite de moins en moins conséquentes

Malgré des dizaines d’années passées à cotiser, la plupart des retraités ne peuvent pas subvenir à leurs besoins avec leurs indemnités. Principal responsable : l’ASPA (mieux connue sous son ancien nom de minimum vieillesse), qui n’a pas été revalorisée à la même hauteur que les années précédentes. Résultat : près d’un million de retraités qui sont incapables de vivre convenablement et dignement.

Certains se voient dans l’obligation de demander de l’aide à leur famille, tandis que d’autres, trop fiers, préfèrent se remettre au travail. Services de retouches couturière, nettoyage à domicile ou encore repassage, les petits boulots sont légion. 

A lire en complément : Parfum pour homme : comment faire le bon choix ?

Préparer sa retraite dès le plus jeune âge

Cette situation alarmante devrait alerter les plus jeunes en ce qui concerne leur avenir. Il va falloir faire avec : la retraite se prépare dès les premiers mois de vie active. N’importe quel contrat salarié doit être accepté pour éviter la précarité.

Il est primordial d’épargner via des livrets et contrats prévus à cet effet dès que le budget le permet. C’est d’ailleurs ce que font nos voisins Suisses, avec le troisième pilier. Malgré des taux qui baissent d’année en année, il permet de faire des économies qui sauront se faire apprécier une fois la retraite venue.

vous pourriez aussi aimer