Imprimante 3D, une innovation impressionnante

L’impression tridimensionnelle est une nouvelle technologie de pointe qui permet de reproduire ou de dessiner avec précision un objet quelconque. A la base, elle utilise un logiciel spécial appelé : la Conception Assistée par Ordinateur (CAO). Le principe de cet outil est identique à l’imprimante 2D en utilisant des buses classiques, mais les couches sont plus volumineuses. Désormais, l’imprimante 3D possède la capacité de réaliser divers objets utiles au quotidien de l’homme.

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Le fonctionnement d’une impression 3D suit plusieurs procédés qui dépendent de l’imprimante en question. Il y a, tout d’abord, le dépôt de la matière, ensuite la solidification à l’aide de la lumière et enfin l’agglomération par collage. Le but de la machine est de superposer des couches selon les directives du fichier 3D délivrées par l’ordinateur. Etant donné que la technologie est de pointe, ilse différencie aux autres par la disposition des couches : filaments ou poudres, qui sont traitées d’une manière très précise.

A lire en complément : Comment faire un diaporama sur open office ?

Pour accomplir ce genre d’impression, vous avez besoin d’une imprimante 3D, proprement dit, d’un fichier 3D sous format STL ou OBJ, d’un ordinateur et d’un logiciel de slicing. Vous devez également avoir un câble USB, Wi-fi ou carte SD pour exporter les fichiers. C’est un comparatif complet. Par ailleurs, le procédé le plus courant dans les usines de fabrication est la création en 3 axes. Mais, actuellement, les ouvrages en 5 axes sont déjà en pratique. La première action permet de fabriquer la pièce finale.

A lire en complément : Le climatiseur mobile sans évacuation marque (DELONGHI - Climatiseur mobile WE 112 ECO)

Les techniques d’utilisation sont : AM ou ALM (Additive-Layer-Manufacturing), consiste à assembler de matériaux comme les filaments en fusion, pour avoir un objet concret ; le CLIP (Continuous Liquide Interface Production) solidifie le liquide avec un laser ultraviolet ; l’EBM (Electron Beam Melting) utilise un faisceau d’électron comme matière de base. Le DMD (Direct Metal Deposition), par contre, est un exemple concret de la technique de fabrication en 5 axes. Il fait fondre la poudre de métal à l’aide d’un laser. Par ailleurs, il existe aussi d’autres procédés de dessins tridimensionnels avec l’utilisation de Voxels (Volumetric Pictures Elements).

Imprimantes 3D : reconstitue les objets complexes

L’impression 3D va de quelques microns c’est-à-dire nano 3D jusqu’à plusieurs mètres. Les seules limites sont l’imagination et la taille de l’imprimante.En général, ce sont les industries, la médecine, la mode, le bricolage, le secteur alimentaire voire même l’armement qui utilisent ce processus. Le PancakeBot norvégienne, par exemple, est une impression alimentaire qui permet de personnaliser, selon la demande des clients, les pancakes. Après quelques manipulations, la machine imprime couche par couche la forme voulue.

Du côté des sucreries et des confiseries, la ChefJet est une révolution. Pour les bricoleurs, une expérimentation chinoise a eu du succès récemment. Grâce à une imprimante géante allant jusqu’à 32m de long, 10m de large et 6,6m de haut, ils ont pu construire des modèles de maisons préfabriquées comme les jeux de Lego. En ce qui concerne, la médecine, l’imprimante 3D est un outil miraculeux.

Des médecins ont réussi à implanter une mâchoire imprimée chez un patient en 2012. De même, un cartilage de nez et une oreille biocompatible ont été ensemencés chez des individus souffrants. En conséquence, il est très probable qu’après une vingtaine d’années, les scientifiques auront trouvés la solution pour recréer des organes à l’aide de la technologie.

Où acheter cette technologie hors pair ?

Le prix d’une imprimante 3D reste variable, mais très abordable. Il dépend des magasins ou des sites internet en ligne ou encore des boutiques spécialisées dans ce domaine. Il y a tout de même une certaine limite à cette innovation malgré le fait qu’elle peut réaliser tous les désirs de l’être humain. Les procédés métalliques qui utilisent les certaines poudres de fusion peuvent abîmer la machine notamment la pièce finale.

vous pourriez aussi aimer