Grand voyage prévu aux États-Unis ? Voici dix destinations à ne pas rater !

Vous disposez d’un bon mois pour faire un grand voyage à travers les USA et vous hésitez entre plusieurs options ? Notre conseil : faites une sélection parmi ces options de premier choix, puis retournez-y l’année prochaine pour compléter votre grande aventure américaine.

En effet, ce pays est tellement immense et bourré de choses passionnantes à voir (et à faire) qu’il vous faudra au moins deux longues périples au pays de l’Oncle Sam pour pouvoir dire un jour : “j’ai visité les États-Unis !” Par conséquent, jetez donc un coup d’oeil à notre liste avant d’organiser votre départ et n’oubliez pas un détail de poids : en tant que Français vous devrez obligatoirement disposer d’une autorisation de voyage (document électronique ESTA) avant d’embarquer pour ce pays. En effet, remplir le document ESTA est une formalité obligatoire si vous partez visiter les USA pour moins de 90 jours. Il est valable deux ans.

A voir aussi : Bien préparer une colonie de vacances

Voici nos 10 suggestions :

1/ New York

Cela peut vous paraître “hyper” évident, mais tout le monde n’est pas un amoureux des mégalopoles et certains pourraient être légitimement tentés de “sauter” cette étape et de commencer par une ville un peu moins “surfaite” (tellement ils ont vu NY dans des films, reportages etc..) en atterrissant directement à Boston, Philadelphie, Minneapolis ou Miami par exemple.

A voir aussi : L’univers magique du territoire nippon

Ce serait dommage que vous commettiez cette erreur car vous rateriez une expérience inoubliable : commencer votre aventure américaine par un grand CHOC. Sortez du métro (en arrivant de l’aéroport), levez les yeux et vous vous sentirez littéralement écrasé par les gratte-ciels qui vous entourent ! Ils sont LE symbole du gigantisme yankee, bien que cette forêt de tours new-yorkaise tienne sur une île de 21km de long et seulement 3 de large !

Que vous aimiez la culture et les sorties nocturnes plus que les balades dans les grands espaces naturels ou le contraire, il faut que vous preniez le temps de visiter Central Park et le Greenwich Village, rendiez hommage aux victimes de l’attentat du 11 septembre ou à la Statue de la Liberté (un cadeau de la France, il y a près de 135 ans !). Et si vous aimez le sport, allez à New York lors d’un grand événement tel que l’US Open de tennis, par exemple.

2/ Philadelphie

Il s’agit du berceau des Etats-Unis, une ville à la diversité architecturale étonnante. avec son Hall de l’Indépendance, son National Constitution Center, sa célèbre cloche “Liberty Bell” et son Musée des Arts.

De plus, “Philly” vous ouvre la voie à ce magnifique État verdoyant qu’est la Pennsylvanie, le pays des amoureux de la nature, des Amish qui vivent encore au XVIème siècle, des cascades Dingmans et Cucumber Falls, de curiosités telles que le Musée de la Montre et de l’Horloge de Columbia etc.

3/ Washington

Ville redevenue sûre après des décennies de problèmes d’insécurité, la capitale rime avec ….Capitole (ou Capitol Building), siège du Congrès. Visitez l’incontournable Maison Blanche et les mémoriaux de grands noms tels que le Lincoln, Martin Luther King, Thomas Jefferson ou celui des Vétérans de la guerre du Vietnam (ou de ceux de la guerre de Corée).

Gardez une matinée pour aller au Musée de l’Aviation et de la Conquête Spatiale, entre autres thèmes passionnants. Comme sa cousine Philadelphie, c’est une grande ville historique et politique qui jouit d’une architecture admirable et de parcs magnifiques.

4/ Boston

Dernière, mais non des moindres dans notre liste de villes historiques et culturelles américaines, c’est la capitale du Massachussetts et de la Nouvelle Angleterre. Très belle ville à la taille plus humaine que New York ou Philadelphie, elle vous ouvre la porte à de grands espaces verts et soignés à découvrir en voiture.

De nombreux observateurs affirment que le Massachussetts, plus soigné et raffiné que les États voisins, rappelle un peu le Canada : les gens y sont plus polis, plus paisibles, l’insécurité y est moindre que dans le reste du pays…. Et les plages sont si belles !

5/ La Nouvelle Orléans, Bâton Rouge, Louisiane

Vous êtes au cœur de la musique (jazz, blues, swamp…), des demeures de style colonial et d’un joyau de la culture française : le patois louisianais. Une centaine de milliers des habitants de cet État parle encore français, enfin… un dialecte très particulier, dû aux origines variées de leurs ancêtres.

Alors profitez-en pour faire la connaissance d’un maximum de Créoles et Cadiens (les deux branches de la francophonie en Louisiane) durant votre périple dans le Pelican State, surnom de l’État de Louisiane.

Louisianne6/ Austin, Texas :

Oublions un peu la sophistication des villes fondatrices du pays sur la côte Est et allons découvrir un tout autre état d’esprit,celui des Texans.

Rien de tel qu’une visite au Lone Star State (surnom du Texas en raison de sa séparation du Mexique puis de son statut de République indépendante avant de rejoindre l’Union en 1845) pour faire d’une pierre deux coups : vous pourrez à la fois découvrir la culture et la gastronomie Tex Mex et vous plonger dans une ambiance de Far West : spectacles de rodéos, éleveurs de chevaux, stands de tir comme au bon vieux temps, mais aussi la tranquillité de Austin, une belle ville moins conservatrice que Dallas. Le Texas est l’escale parfaite vers l’Ouest lorsque vous venez de parcourir la côte est, plus européenne que l’Amérique profonde.

7/ Miami, la Floride et Disneyland :

Impossible de voyager avec ses enfants sans passer par Disneyland, le summum de l’amusment pour les petits et les grands. Cependant, Miami, son climat subtropical et sa vie nocturne vous charmeront tout autant.

Outre les célèbres plages avoisinantes, c’est le parc national des Everglades et sa faune impressionnante qu’il faut visiter avant de quitter la côte Est : vous y verrez le fameux crocodile américain (entre autres reptiles), la panthère de Floride, plus de 350 espèces d’oiseaux, environ 300 espèces de poissons d’eau douce ou salée etc.

8/ Las Vegas , le Nevada et l’Arizona :

Tout passage vers l’ouest doit prévoir une escale dans la capitale du vice. Quelques jours d’amusement, de jeux (avec modération : vous n’y ferez pas fortune !) et de boissons gratuites (à condition de jouer !) en doivent pas vous détourner de ces merveilles que sont le Red Rock Canyon, le Grand Canyon ou le Barrage de Hoover à la frontière avec l’Arizona.

9/ Californie : du sud ou du nord ?

Nous n’hésiterions pas : si vous ne disposez que de quelques jours, privilégiez le nord : non seulement San Francisco est bien plus belle que l’énorme Los Angeles (excepté Beverly Hill, évidemment !), mais vous serez proches de ces “must” que sont le parc Yosemite et la Napa Valley. Et que dire du pont impressionnant de Golden Gate ou de la plus fameuse prison américaine, immortalisée par Clint Eastwood sur l’île d’Alcatraz ?

10/ Salt Lake City, capitale de l’Utah

Bienvenue chez les Mormons ! Plus d’un habitant de l’Utah appartient à cette communauté très particulière qui, fuyant les persécutions dont elle était victime à l’est, a fondé cette agréable ville au cœur des montagnes Rocheuses sur le lac salé dont elle porte le nom.

Vous ne pouvez y passer un séjour sans vous rendre à la Bibliothèque des Archives Familiales où sont entreposés des millions d’arbres généalogiques. Demandez le vôtre : en effet les Mormons ont entrepris depuis 1938 de microfilmer les registres d’état-civil des Etats-Unis, puis du monde entier. En France, par exemple les Mormons ont microfilmé à ce jour environ les deux tiers de nos départements.

Une détail important : vous ignorez peut-être que depuis 2009, pour les Français qui n’ont pas encore été aux Etats-Unis, il est essentiel d’obtenir un ESTA USA (tous les détails dans ce guide ESTA). C’est un document électronique obligatoire qu’on doit solliciter en ligne bien avant de partir pour pouvoir entrer aux USA.

Aussi, n’oubliez pas d’acquérir un excellent plan d’assurances de voyages et surtout santé car le système sanitaire aux Etats-Unis est presque 100% privé.

Par exemple (et alors que les couts variés beaucoup), pour voir un médecin généraliste peut couter entre $150 – $300. Et si vous allez via un hôpital, c’est encore plus cher : entre $375 – $900 !

vous pourriez aussi aimer