Les compléments alimentaires sont-ils vraiment efficaces?

Les compléments alimentaires se déclinent en de nombreuses gammes, pour bronzer, renforcer sa vitalité, retrouver une mémoire d’éléphant, stopper la chute de cheveux, booster sa libido ou encore perdre du poids. Mais ces petites pilules, gélules, ampoules et autres solutions buvables marchent-elles vraiment ?

Des allégations santé sujettes à caution

Les compléments alimentaires ne sont pas soumis à la réglementation sur les médicaments : vendus sans ordonnance, ils ne sont pas non plus soumis à une autorisation de mise sur le marché, laquelle nécessite la constitution d’un dossier venant appuyer la qualité et l’efficacité d’un produit. Néanmoins, les allégations santé inscrites sur les emballages doivent être validées par l’Agence européenne de sécurité alimentaire, même si certains fabricants détournent cette réglementation via le dispositif médical, appellation qui vient remplacer celle de complément alimentaire pour échapper aux obligations entourant celui-ci. Par exemple, au sujet des compléments minceurs, le Congrès international sur l’obésité de Stockholm (11-15 juillet 2010) a vite tranché la polémique, par la voix de Judith Stern, professeur de nutrition et de médecine interne à l’Université Davis de Californie : « économisez votre argent, c’est la seule chose que vous allez perdre ».

A découvrir également : Dents qui font mal : un problème à traiter d’urgence

Changements alimentaires versus compléments alimentaires

Parfois, il suffirait juste de modifier son alimentation, de la diversifier un peu plus, de l’équilibrer, de faire la part belle aux légumes et aux fruits, riches en vitamines et minéraux. Mais il n’est pas toujours facile de bien manger, et les carences peuvent être réellement présentes et handicapantes. Pour un besoin précis par exemple, comme en cas de règles abondantes, il peut être très efficace de prendre un complément alimentaire à base de fer. En somme, les compléments alimentaires ne permettent pas de soigner ou de prévenir véritablement une maladie, mais ils pallient des insuffisances alimentaires, tout en agissant sur le bien-être, la forme, la beauté de la peau, des cheveux et des ongles, sur la vitalité ou encore sur le sommeil.

Ne pas abusez des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ne sont pas des bonbons ; la majorité d’entre eux étant fortement concentrés en vitamines et sels minéraux, il faut donc se montrer modéré dans leur consommation. Des études ont ainsi mis en lumière certains risques, comme celui des troubles cardiovasculaires, de développer un cancer ou encore de souffrir de dysfonctionnement des reins. De même, les plantes, même naturelles, ne sont pas anodines et peuvent se révéler à hautes doses dangereuses ; par exemple, le millepertuis, plante utilisée dans le traitement de la dépression, crée de nombreux problèmes d’interactions avec des médicaments. Il est donc recommandé de toujours demander l’avis d’un professionnel de santé avant de commencer une cure en suppléments alimentaires.

A lire aussi : Comment devient-on orthodontiste ?

Les compléments alimentaires ne sont donc pas des produits miracles ; dans certains cas même, ils doivent être utilisés avec précaution, notamment pour éviter les interactions et les surdosages. Mais ils peuvent apporter un plus réel au quotidien, tout particulièrement quand il s’agit entre autres du calcium, des omégas 3, du fer ou encore du resvératrol, un antioxydant.

vous pourriez aussi aimer