Comment faire du vinaigre de vin ?

Si vous avez envie de faire du vinaigre maison, le vin peut vous servir de substance de base. C’est un processus simple et pratique que vous pourriez réaliser vous-même.

Sélectionner le vinaigrier

Un vinaigrier est un récipient de choix pour le vinaigre maison. C’est à l’intérieur qu’il va falloir verser tout le vin. Si vous le choisissez mal, tout le processus pourrait être compromis. Vous êtes donc obligé de sélectionner avec grand soin l’outil de premier choix que vous aurez en magasin.

A voir aussi : Imposez votre charme avec des chemises de marque et à la mode

Pour commencer, il est important de miser sur le bon matériau. Cela veut dire que vous devriez faire le choix entre un récipient en terre cuite et un récipient en faïence. La terre cuite est toutefois préférable pour la simple raison que c’est écologique et complètement naturel. En optant pour ce matériau, vous êtes sûr d’avoir du vinaigre de bonne qualité.

Ensuite, le vinaigrier doit avoir assez de fond, de profondeur pour contenir la quantité minimale de vin pour faire votre vinaigre. Vous devriez vous assurer d’avoir aux deux tiers du vin et de l’air pour le reste. De cette façon, la suite du processus se déroulera sans anicroche.

A lire également : Comment apprendre l’anglais lorsqu’on est occupé ?

Enfin, il urge de trouver un récipient qui a un bon couvercle. A cette condition, l’on pourrait prélever ce qu’il faut au moment opportun ou en rajouter. Si la lumière n’arrive pas à entrer à l’intérieur, c’est encore meilleur. Le vinaigre ne sera pas surchauffé.

Choisir le vin

Le vin est la substance de base. Si vous n’arrivez pas à choisir un vin authentique avec les propriétés adéquates, vous aurez un vinaigre de très mauvaise qualité. C’est pour cela qu’il faut trouver un liquide de bonne crue. En plus, cela doit être issu de la bonne région.

Vous pourriez déjà employer votre vin maison pour un début. Si le résultat n’est pas probant, vous n’aurez qu’à vous tourner vers des professionnels. Ils vous donneront des indications précises pour le choix de votre vin.

Une fois que vous êtes certain d’avoir le bon vin, il faut le verser en quantité idéale dans le vinaigrier. Il est préférable de remplir le récipient aux deux tiers de son volume. De cette façon, la mère de vinaigre subira assez tôt la mutation pour vous donner le vinaigre tant attendu.

Surveiller la mère de vinaigre

La mère de vinaigre est à surveiller. Après avoir versé le vin dans le récipient, vous êtes prié de vous approcher du récipient de temps en temps. Il faut vous assurer d’avoir la mère de vinaigre toujours au-dessus du mélange.

Outre cela, il faut vous assurer d’avoir secoué le vin comme il faut. Il est judicieux de laisser le vent pénétrer entièrement le vin. Ainsi, l’acétification sera parfaite puisque la pasteurisation est réussie.

Une fois que le vin est bien aéré, il est à présent permis de le mettre dans le récipient. C’est à cet endroit qu’il doit se reposer en attendant que le processus ne s’enclenche. Parfois, il faut veiller à ce que de l’air frais frôle le vin pour que la température soit optimale. Dans ce contexte, votre vin se transforme en vinaigre en moins de temps que prévu.

vous pourriez aussi aimer