Comment choisir son déshumidificateur de chantier ?

Vous désirez réduire le temps de séchage d’un enduit, d’une peinture ou d’une chape sur votre chantier ? Pourquoi ne pas utiliser un déshumidificateur de chantier ? Grâce à cet appareil, vous pouvez dessécher de l’air ambiant. Mais comment faire le bon choix d’un déshumidificateur de chantier de construction ? Découvrez au cours de cet article les éléments à prendre en compte pour bien choisir son déshumidificateur de chantier !

Déshumidificateur d’air de chantier : usage et fonctionnement

Un déshumidificateur d’air est un appareil employé sur les chantiers de construction en rénovation ou en neuf. Son utilisation s’effectue souvent dans la régulation de l’humidité et dans le séchage de locaux fermés. Celui-ci favorise la réduction du temps de séchage pour des travaux de peinture, de plâtrerie, différentes étapes d’installation de revêtements de murs et de sols. Eté comme hiver, cet appareil favorise l’assurance des bases saines pour la construction et le gain de temps.

A lire aussi : Une villa de luxe sur la Côte d’Azur

Le principe de la condensation est reposé sur le déshumidificateur d’air. L’air humide est aspiré par un ventilateur. Puis, ce dernier le renvoie vers le condenseur. L’air se refroidit ensuite jusqu’à le rendre liquide et est évacué par un petit tuyau vers un grand récipient externe. L’air sec se chauffe par la suite et est renvoyé dans la pièce.

A lire en complément : Changement de serrure de porte : comment s'y prendre ?

Déshumidificateur d’air de chantier : quels critères de choix ?

Les critères à prendre en compte pour faire le bon choix d’un déshumidificateur d’air de chantier adapté à vos besoins sont les suivants :

  • La surface de la pièce à sécher, et par conséquent le volume d’assèchement de l’appareil. Un déshumidificateur d’air peut en fait couvrir jusqu’à 300 m3. Un appareil à faible volume vous suffira si votre besoin est borné. Un déshumidificateur d’air industriel 230 V – 190 m3 favorise par exemple l’assèchement jusqu’à 90 m3. Cet appareil ne pèse que 38kg et est doté d’une capacité d’extraction de 1,33 litre/heure. De plus, celui-ci est facile à employer.
  • Le débit d’air renvoyé dans la pièce contribue aussi à un temps de séchage plus court. Cependant, pour ne pas provoquer des craquelures dans les plâtres avec une chaleur excédentaire, tâchez d’employer toujours un appareil adapté.
  • A l’instar du déshumidificateur d’air industriel 230 V – 450 m3, la capacité d’extraction des extracteurs professionnels leur attribue une plus grande efficacité. Celui-ci dispose d’une performance d’extraction de 2,66 litres/heure et d’un important volume d’assèchement (300 m3).
  • Grâce à la présence des roues du déshumidificateur d’air industriel 230 V – 190 m3, celui-ci peut être mobile et peut facilement se déplacer entre plusieurs pièces.
  • Le déshumidificateur d’air industriel 230 V – 300 m3 est un appareil silencieux. En choisissant cet appareil, vous pouvez accroître votre confort d’usage et borner les nuisances dans le cas où le milieu est habité. Celle-ci vous confère un niveau sonore maximum de 48 dB.

Louer un séchoir de chantier : quels avantages ?

Au lieu d’acheter un séchoir de chantier, la location de ce type d’appareil est une meilleure option lorsqu’il s’agit des besoins ponctuels. Vous pouvez louer par jour un déshumidificateur de chantier à partir de 60 euros. Si vous souhaitez en louer, vous pouvez par exemple réaliser une location déshumidificateur Luxembourg !

Si la pièce est dotée d’une température élevée, un séchoir de chantier sera plus efficace. En complément, tâchez également d’ajouter un ou plusieurs chauffages électriques soufflants.

vous pourriez aussi aimer