Les radiateurs : guide pratique

Les radiateurs constituent les éléments majeurs d’une installation de chauffage central classique. Ce sont les “émetteurs” qui transmettent la chaleur produite par la chaudière et véhiculée par le liquide caloporteur (eau+additifs) via les canalisations. Les radiateurs ont beaucoup évolué depuis l’invention du système.

Pour ce qui est de l’entretien des radiateurs, il n’y a rien de très compliqué mais il faut être bien renseigné sous peine de causer d’importants dégâts. En cas de dysfonctionnement important, contactez le professionnel le plus proche de chez vous, comme un chauffagiste à Lomme par exemple.

A lire également : La baignoire à porte et ses avantages

 

Entretenir ses radiateurs

 

A voir aussi : Lampadaire cinéma, transformez votre salon en plateau de tournage !

Lors d’un arrêt prolongé de l’installation ou à l’occasion d’une intervention de professionnels, ou encore en raison de microfuites, de l’air parvient à pénétrer dans le circuit, perturbant son fonctionnement.

Normalement, les purgeurs automatiques disposés aux points les plus hauts de l’installation évacuent l’air circulant dans les canalisations.

Il arrive cependant que des poches d’air se trouvent piégées dans les radiateurs. Les conséquences sont alors :

  • un fonctionnement bruyant de l’installation, avec un bruit de gargouillement dans les tuyaux ou les radiateurs ;
  • le refroidissement pur et simple de tout ou partie du radiateur et des canalisations.

 

Avant de purger le radiateur, contrôlez le niveau de pression de l’installation au manomètre situé après la chaudière. Celle-ci est généralement d’environ 2 bars (ou moins pour une installation d’appartement) et ne doit jamais dépasser le repère rouge tracé sur le cadran.

Si la pression est anormalement basse, ouvrez la vanne d’alimentation en surveillant la pression au cadran du manomètre.

Ensuite, allez au radiateur qui pose problème. Le purgeur est en général situé à l’opposé du robinet. Placez donc un récipient sous le purgeur et ouvrez-le progressivement. Ne le refermez que lorsque l’eau sort dans bulle d’air. Pour finir, il ne reste plus qu’à compléter la pression au niveau de la chaudière.

 

Types de radiateurs

 

Tous les radiateurs sont composés d’une carcasse creuse à l’intérieur de laquelle circule le liquide caloporteur qui transporte et permet la diffusion de la chaleur à l’environnement. D’autre part, le matériau qui constitue les radiateurs joue un rôle important dans le mode de diffusion de la chaleur :

  • les radiateurs en aluminium sont très légers. ils montent vite en température et se refroidissent lentement.
  • les radiateurs anciens en fonte, mixent harmonieusement rayonnement et convection. Ils montent rapidement en température et se refroidissent lentement.
  • les radiateurs modernes modernes en acier montent et baissent rapidement en température. De formes plus variées, ils sont moins chers à l’achat;

<iframe src= »https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m14!1m8!1m3!1d320133.8236141111!2d2.685233232016114!3d50.50200451953617!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47c2d5a142fc0001%3A0x8d836136b4dfe6f4!2sLes+Plombiers+Du+Nord!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1494426889230″ width= »600″ height= »450″ frameborder= »0″ style= »border:0″ allowfullscreen></iframe>

Choisir la puissance adaptée à sa pièce

Pour calculer la puissance idéale du radiateur, il faut prendre en compte environ 100 watts par mètre carré dans une maison correctement isolée. Lorsqu’il s’agit d’une maison ancienne avec peu ou pas d’isolation thermique, il faudra plutôt prévoir entre 120 et 150 watts par mètre carré pour garantir une température agréable toute l’année.

Lorsque vous choisissez un radiateur électrique, assurez-vous qu’il soit conforme aux normes NF Électricité Performance (NF EN), qui garantissent un fonctionnement efficace en évitant les perturbations électromagnétiques trop importantes.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez des difficultés à déterminer quelle serait la meilleure solution de chauffage pour votre logement. Effectivement, certains outils existent, tels que les bilans thermiques, qui permettent aux professionnels du chauffage de mesurer précisément vos besoins afin de suivre au plus près votre budget sans sacrifier votre confort.

Les nouveaux modèles de radiateurs économes en énergie

De nos jours, les radiateurs ont évolué pour offrir des solutions plus performantes et économiques en énergie. Voici quelques modèles innovants qui peuvent vous aider à économiser sur votre facture de chauffage.

Le radiateur à inertie sèche est un modèle très populaire. Il fonctionne en emmagasinant la chaleur pendant les heures creuses afin de la restituer lentement tout au long de la journée quand cela est nécessaire. Cela permet d’économiser jusqu’à 25 % sur sa consommation électrique annuelle. Il offre une chaleur douce et homogène.

Le radiateur électrique basse température, quant à lui, utilise une technologie particulièrement efficace qui réduit considérablement sa consommation énergétique tout en maintenant le confort thermique dans un logement parfaitement isolé. Bien entendu, ce type de radiateur doit être associé avec une isolation thermique optimisée afin d’en maximiser l’efficacité.

Le radiateur connecté intègre aussi des technologies avancées telles que la programmation par smartphone ou encore l’utilisation du contrôle vocal via Google Assistant ou Amazon Alexa. Grâce à ces fonctionnalités intelligentes et intuitives, il devient donc possible d’adapter son chauffage aux besoins spécifiques de chaque utilisateur et ainsi réaliser des économies significatives sur sa facture annuelle.

Malgré leur performance accrue, ces nouveaux modèles demeurent souvent deux fois plus coûteux qu’un radiateur classique. Ils nécessitent souvent un investissement initial plus important pour leur achat et leur installation. Vous devez prendre le temps d’étudier les différentes options disponibles afin de faire un choix éclairé en fonction de vos besoins réels et votre budget disponible.

vous pourriez aussi aimer