Séjourner au Japon en gravissant le mont Fuji

Le mont Fuji connu aussi sous le surnom « Fuji-san » est l’un des emblèmes du pays du Soleil Levant. Située sur la côte sud de l’île Honshu, cette impressionnante montagne est l’une des plus célèbres attractions touristiques japonaises. En effet, si vous envisagez de partir au Japon prochainement, il serait vraiment dommage de ne pas ajouter le mont Fuji parmi vos étapes dans votre circuit si vous projetez d’explorer le pays. D’autant plus que diverses activités peuvent être rencontrées en accédant à cette montagne sacrée du Japon.

Voyage au Japon : la meilleure période pour gravir le mont Fuji

Si vous souhaitez faire l’ascension du mont Fuji dans les meilleures conditions lors de votre séjour au Japon, alors il faudrait éviter plus particulièrement la saison hivernale. Puisqu’en hiver, avec bien sûr le froid, cette montagne se pare d’un manteau neigeux rendant difficile son ascension si vous la faites à pied. Ainsi, la meilleure période pour gravir Fuji-san se situe généralement à partir du début du mois de juillet jusqu’à la fin du mois d’août.

A lire aussi : Les lieux à visiter en taxi moto pendant son séjour à Paris

De plus, durant cette période de l’année, de nombreux types d’hébergements sont ouverts le long des itinéraires. Ces derniers permettent d’accueillir les voyageurs ou les pèlerins japonais qui gravissent la montagne sacrée notamment à pied. Mais il y a aussi ceux ou celles qui ne souhaitent pas marcher en empruntant des bus. Si tel est votre cas, il est possible de rejoindre la dernière station (la cinquième) accessible en voiture. D’autant plus qu’elle est la plus proche du sommet et pourra ainsi vous épargner quelques heures de marche.

Les différentes activités qui vous y attendent

Vous pouvez participer à plusieurs types d’activités lors de votre ascension du mont Fuji pendant la saison estivale. Les randonneurs pédestres seront particulièrement ravis étant donné que de nombreux sentiers peuvent être arpentés à pied. Le clou du spectacle pour les randonneurs en gravissant le mont se trouve à son sommet. Ce dernier offre une vue magnifique à couper le souffle, en particulier pendant le lever du soleil.

A découvrir également : Tout savoir sur le principe du rachat comptant des œuvres d'art

D’autre part, à partir de la cinquième station, vous pouvez également gravir le mont jusqu’à son sommet à cheval si vous empruntez l’itinéraire Fujiguchiko. Par ailleurs, il est également possible de faire du parapente sur le versant sud du mont Fuji depuis la cinquième station, soit en suivant le sentier Gotenba ou celui de Subashiri.

En outre, si vous êtes un passionné d’activités hivernales, en l’occurrence du ski, Fuji-san est également célèbre pour y skier en hiver. En effet, certains itinéraires à partir de la cinquième station peuvent être utilisés pour faire en l’occurrence du ski de randonnée.

vous pourriez aussi aimer