Quelques spécificités du métier de l’interprétariat

Aujourd’hui, nous vivons dans le contexte d’économie mondialisée où les professionnels de langues sont de plus en plus recherchés. Ces professionnels sont importants d’autant que les échanges et relations sont beaucoup plus internationaux. Avec son expertise, l’interprète offre la possibilité à des personnes provenant de divers horizons ayant différentes cultures et langues de pouvoir communiquer. Si vous aimez les langues et voulez travailler dans la communication, alors vous ne diriez certainement pas non à l’interprétariat. Toutefois, il est utile de connaître quelques spécificités de ce métier. Les prochaines lignes de cet article vous informent davantage.

L’interprétariat, de quoi s’agit-il ?

Qu'est ce qu'un interprèteL’interprétariat est le métier de l’interprète. Ce dernier se charge de l’interprétation d’un discours oral. Il est donc appelé à cerner l’intervention orale dans une langue étrangère et à transmettre l’essentiel dans sa langue maternelle. En effet, il est préférable que l’interprète traduise dans sa langue maternelle pour mieux rendre ce qu’il entend. De ce fait, il lui est plus facile de restituer exactement les propos émis.

A voir aussi : Comment adresser vos demandes à la CAF ?

Aussi, il n’aura pas du mal à restituer l’essence du message, les nuances notables et même les sous-entendus exprimés lors du déroulement du discours. Il ne s’agit pas ici d’une traduction mot-à-mot. Dès lors, l’interprète ne se limitera pas dans la maîtrise au moins deux langues. Dans ses interventions, il doit s’approprier du vocabulaire technique et bien prendre connaissance des enjeux des échanges qu’il doit traduire.

Les spécialisations possibles de l’interprète

L’interprète vous assiste lors de vos conférences ou évènements internationaux pour la traduction orale des discours. Le rôle à lui assigner concrètement dépend de sa spécialisation qui détermine son domaine d’intervention. Trois spécificités sont généralement reconnues.

A voir aussi : À la recherche d’une solution de nettoyage pour usine propre ? Optez pour le nettoyage cryogénique !

L’interprétation consécutive

Cet interprète prend directement la parole après les propos de l’orateur et utilise les notes prises pour l’interprétation. Cela dit, il est directement en contact avec son auditoire. Cette spécificité est souvent recherchée lors des négociations ou réunions avec des membres moins nombreux.

L’interprétation simultanée

C'est quoi une interprétation simultanéeL’interprétation simultanée appelle le professionnel à parler au fur et à mesure que l’orateur déroule son discours. Il n’y a que quelques secondes qui séparent le moment où le locuteur parle et celui où l’interprète prend le relais pour la traduction. Ce dernier s’installe dans une cabine. Chaque auditeur présent dans la salle reçoit le message dans ses écouteurs. Cette spécificité est recommandée pour les colloques ou conférences internationales. Ce travail exige une concentration hors pair, c’est pourquoi il y a différents interprètes qui se relaient chaque demi-heure.

L’interprétation de liaison

Encore appelée interprétation de chuchotage, ce type d’interprétation se fait en se rapprochant beaucoup plus des intervenants. L’expert s’assoit à côté de ses sujets et passe à la traduction de courts paragraphes. Parfois, il chuchote la traduction à l’oreille desdits sujets. C’est une technique qui est aussi adoptée lors des réunions en petit comité ou pour des groupes de petites tailles. Ici, usage n’est pas fait de matériel comme les casques ou le micro.

Somme toute, l’interprète doit être bien cultivé et avoir une mémoire sans faille. Il est aussi curieux et se doit d’être sensible et ouvert à l’apprentissage des langues. Il peut être interprète indépendant ou peut travailler dans les ambassades, les tribunaux ou les institutions internationales.

vous pourriez aussi aimer