Les avantages d’installer ses bureaux dans une zone franche urbaine

Quand on ouvre une entreprise, il est important d’avoir des stratégies qui lui permettent d’évoluer rapidement et dans les bonnes conditions. Ainsi, le lieu de travail y joue un rôle primordial du point de vue économique et du confort de travail. C’est pour cela qu’ont été créées les zones franches urbaines. Ce sont des espèces où sont installées des entreprises qui jouissent de certaines facilités du point de vue fiscal, moyennant certaines conditions. Ainsi, ces lieux font bénéficier à ces entreprises des avantages très importants, notamment du point de vue fiscal, qui leur permettent d’évoluer plus aisément.

L’exonération d’impôts sur les bénéfices

L’impôt sur le bénéfice est défini comme la somme prélevée sur les bénéfices qu’effectue une entreprise durant l’exercice d’une année. Le taux d’imposition dans ces cas-là est de 33,3 % sur l’assiette de bénéfice. Cette somme est prélevée par les organes mandatés par le gouvernement. Toutefois, il peut arriver qu’il y ait des exceptions pour certains types d’entreprises. En effet, celles qui sont localisées dans les zones franches urbaines bénéficient d’exonérations. Cela est dû au fait que les zones franches

A lire aussi : Pourquoi est-il important de se former à la proposition commerciale ?

urbaines sont considérées comme des lieux défavorisés où l’économie n’est pas très productive. De ce fait, les bureau en ZFU bénéficient de largesses fiscales moyennant le recrutement de jeunes travailleurs avec des contrats de travail bien définis. Ainsi, ce type d’initiative est un moyen efficace pour lutter contre le chômage et le marasme économique.

A lire également : Booster un site web : se mettre à la place du lecteur

L’exonération des charges patronales

Les charges patronales sont les sommes dues par l’employeur au titre d’impôt. Celles-ci sont reversées à l’agence mandatée par le gouvernement afin de couvrir les prestations sociales des employés. Elle est basée sur la rémunération que touche le salarié tous les mois. Là aussi, les bureaux en ZFU bénéficient d’exonérations qui leur permettent aux entreprises d’évoluer et de recruter plus de salariés. Toutefois, cela répond à certaines conditions. En effet, elle dépend d’une part des sommes que reçoivent les salariés à titre de rémunération et d’autre part au nombre de salariés présents dans l’entreprise. Il existe un barème décroissant du pourcentage de taux d’exonération pour les entreprises de plus de 5 salariés et pour celles de plus de 5 salariés.

En somme, les bureaux en ZFU sont très utiles pour la croissance des entreprises, les salariés, mais aussi pour le cadre économique et social du secteur où ils sont présents. Ce type d’initiative représente une réponse adéquate aux problèmes liés au chômage des jeunes.

vous pourriez aussi aimer