La pompe à chaleur : un dispositif thermodynamique

La pompe à chaleur est un dispositif thermodynamique de transfert d’énergie, basé sur la conduction de la chaleur d’un milieu émetteur à un milieu récepteur. La pompe à chaleur peut agir sur les systèmes de chauffage et de réfrigération. Elle peut peut tout à fait se combiner à d’autres sources d’énergie afin d’améliorer les rendements respectifs des différents éléments.

L’avantage de la PAC

La pompe utilise son environnement afin de prélever de la chaleur. Elle a besoin d’être reliée à un milieu extérieur. En utilisant la chaleur du sol ou de l’air, et en se reliant aux appareils thermiques du logement, il est possible d’obtenir un circuit énergétique fermé, et donc de minimiser sa facture d’électricité. Cependant, en hiver et pour plus de confort, il est conseillé de garder un chauffage électrique, la chaleur n’étant pas suffisante pour alimenter le circuit.

A lire aussi : Piscine tubulaire Intex Ultra Silver

Les systèmes aérothermiques

Il en existe deux sortes. Les systèmes air/air captent la chaleur de l’air et la transmettent aux radiateurs ou aux climatiseurs. Le système air/eau utilise aussi la chaleur de l’air extérieur mais a pour but d’alimenter un circuit d’eau, et donc de chauffer un ballon, un plancher, ou des radiateurs. Ce système ne nécessite pas de lourds travaux et est relativement bon marché. Cependant, son efficacité et son rendement sont moindres par rapport aux systèmes à géothermie, qui agissent sur le chauffage de l’air et de l’eau. En effet, le système aérothermique se concentre soit sur le chauffage de l’un ou de l’autre.

Les pompes à géothermie

Elles sont destinées à l’alimentation des chauffe-eaux, des planchers chauffants et des radiateurs. L’installation d’une pompe à chaleur dépend de la configuration de la maison. Si l’on possède un jardin conséquent, il est possible d’installer des capteurs horizontaux. Ceux-ci nécessitent un forage peu profond et, couplés à un système de distribution efficace, ils augmenteront le rendement de manière conséquente. Attention tout de même car, en cas d’absence de plancher chauffant ou d’une isolation adéquate, de lourds travaux seront à envisager. Les capteurs verticaux, eux, sont destinés à ceux qui possèdent un petit jardin. Ils nécessitent néanmoins un forage d’une centaine de mètres de profondeur.

A lire en complément : Des applications pour vous aider à aménager votre maison!

vous pourriez aussi aimer