Fleur Pellerin était une ministre stylée

Qui disait que la politique et la mode ne faisaient pas bon ménage ? C’est en tout cas ce que laissait penser l’habillement des différents ministres de la République, jusqu’à la nomination de Fleur Pellerin, une férue de style, un exemple d’élégance. La France pouvait enfin de vanter d’avoir une ministre stylée, du moins jusqu’à son éviction du gouvernement. Mieux, la ministre de 41 ans admettait toujours défendre la création française et déclare souvent son amour pour la mode.

Un sens pointu de la mode

Contrairement aux autres femmes du gouvernement telles que Ségolène Royal ou Najat Valaud-Belkacem, Fleur Pellerin affirme avoir un sens pointu du style et connait parfaitement certains grands créateurs tels que Alexandre Vauthier ou Alexis Mabille. Elle se dit ministre, mais femme avant tout et n’hésiterait pas, selon ses dires, à porter des paillettes au niveau de la Cour des comptes. Fleur Pellerin n’a pas besoin de se déguiser en homme politique pour être prise au sérieux, mais préfère conjuguer élégance et efficacité dans le look qu’elle arbore au quotidien.

A lire en complément : Sorties en famille : les plus beaux spectacles en 2017 – 2018

Du coup, on la voyait souvent en talons très haut et des robes. Mieux les décolletés ne lui font pas peur, mais elles les réservaient aux soirées mondaines et elle pouvait par exemple porter une robe de cocktail sur Salon de Provence. À l’instant de Michelle Obama qui a la manie de soigner ses looks lors de ses apparitions publiques, Fleur Pellerin n’hésitait pas à faire de même et gardait toujours un look efficace et engagé.

On va sans doute regretter le manque de style au gouvernement

fleur 3Les adeptes de mode vont sans doute regretter ses jambes interminables et son air décontracté à la sortie des conseils de ministre. En ce moment, on assiste au triste spectacle d’une silhouette pataude qui se plante sur des bottines avec une ministre qui veut défendre des valeurs nouvelles.

A lire en complément : Quelles décorations pour les tables de mariage ?

Audray Azoulay est tout à fait le contraire de Fleur Pellerin. Cette proche de Julie Gayet n’a pas encore su imposer sa marque à la tête du ministère de la Culture. Il faut dire que ce ministère a retrouvé tout le gout fade qu’on lui connaissait. D’ailleurs, quoi de mieux qu’une ministre stylé pour diriger un tel portefeuille ministériel.

vous pourriez aussi aimer