Quels sont les enjeux et techniques du coaching professionnel ?

Le terme « coaching » dont l’origine vient du mot « coche » (véhicule hippomobile), désigne une activité qui vise l’épanouissement et l’accompagnement de la personne coachée. Les années 90 ont vu l’apparition du mot coaching en France, qui était un terme de provenance Américaine auparavant. Très sollicité à l’heure actuelle, ce type d’accompagnement utilise des processus pédagogiques d’apprentissages psychologiques et comportementaux. Outre le coaching sportif et matrimonial, le coaching professionnel est également très prisé étant donné les résultats performants qu’il a pu apporter à plusieurs entreprises. Découvrez en ces quelques lignes les techniques et enjeux du coaching professionnel, en entreprise et pour les dirigeants.

Les enjeux du coaching professionnel.

Le Coaching professionnel aide l’entreprise, ou le dirigeant à réaliser des objectifs clairs et rationnels. On parle aussi d’accompagnement personnel au changement ou accompagnement opérationnel. Le terme « coaching » se distingue spécifiquement du « mentorat » du fait du positionnement de l’accompagnateur. En coaching, le coach se situe au niveau parallèle à celui de la personne coachée. Le mentor, quant à lui, est en général un supérieur hiérarchique, il sert de guide et agit selon le cadre de fonctions plus spécifiées. La confusion entre ces deux termes provient principalement de la francisation officielle du terme coaching par « mentorat ». Selon la modalité individuelle ou collective, il existe différents types de coaching à savoir le coaching individuel qui implique une relation un à un, le coaching d’équipe qui considère les groupes dans une entreprise, et enfin, le coaching collectif qui combine les deux types précédents. Comme la psychothérapie, l’activité de coaching s’effectue également en conciliation avec d’autres approches tels que la psychanalyse, la psychothérapie cognitivo-comportementale ou encore la programmation neuro-linguistique (PNL).

A lire aussi : Un litige vieux comme le monde

Coachs professionnels : techniques et savoir-faire.

Le coach professionnel doit être en mesure de repérer et de maîtriser les processus relationnels, pour ce faire, il est tenu de maîtriser la métacommunication, aussi appelée « position méta » dans le langage professionnel. Cette technique consiste à se placer en observateur extérieur de l’autre, de soi-même et de la relation. Un coaching d’entreprise ou de dirigeants, doit avoir une déontologie, la respecter et l’afficher. Pour ne pas se laisser entraîner dans ses propres « zones d’ombres » au moment du coaching, le coach doit faire preuve d’un important travail de développement personnel. S’il lui arrive néanmoins de rencontrer des difficultés à ce sujet, il se doit de consulter un superviseur car plus le coach continue à se former, mieux c’est.

A découvrir également : Nouveau record de l'heure à vélo des plus de 105 ans

vous pourriez aussi aimer