Différentes étapes pour réceptionner une livraison de carburant

Pour que les livraisons et réceptions de carburant se passent dans les meilleures conditions possible, il faudra prendre le temps de s’attarder sur certains éléments au préalable. Depuis la commande jusqu’à la livraison, en passant par l’arrivée du camion, vous devrez rester concentré.

La commande

La première chose à faire avant de passer sa commande c’est bien de vous assurer de la quantité exacte de carburant à commander. Cela vous permettra d’éviter un retour produit. Pour cela, pensez à mesurer le creux nécessaire. La quantité jaugée soustraite de la quantité maximum vous permettra de bien mesurer le creux laissé par votre cuve. Certaines cuves sont toutefois équipées d’un limiteur de remplissage. Si tel est le cas avec le vôtre, il vous faudra en tenir compte. D’habitude, 24 h s’écoule entre le temps de la commande et la réception de livraison de gazole. Il ne faudrait pas oublier ce détail lorsque vous passerez votre commande.

A lire en complément : Voici venue la grande période du calendrier ! Un business à part !

L’arrivée du camion

La deuxième étape pour la réception d’une livraison de carburant concerne l’accueil du camion. Dans ce cas-ci il faudra commencer par vérifier si l’aire de livraison est parfaitement accessible. Il ne doit pas y avoir de véhicule gênant ou une quelconque forme de barrière. Le camion doit pouvoir se garer facilement. Une fois sur place, il vous faudra vérifier si la livraison est bien conforme à votre demande. Assurez-vous également que la quantité qui vous est livrée pourra effectivement rentrer en cuve sans qu’il n’y ait risque que ça déborde. Vous devrez vérifier la cuve pour cela.

Vous devrez aussi signer sur le bon de livraison de gazole la « reconnaissance d’aptitude à recevoir la quantité commandée », avant même de procéder au dépotage. La quantité chargée pourra toujours être contrôlée avec un matériel adapté. N’oubliez pas non plus d’assurer la bonne signalétique et lisibilité des bouches de dépotage (des bouches que vous devrez également décadenasser)

A découvrir également : Le regroupement de prêts, une solution pour obtenir de la trésorerie

La livraison

Durant l’opération de déchargement, vous ne devrez pas bouger, vous devrez assister à tout. Il ne doit pas y avoir de feu à proximité et vous devez toujours éviter de dépoter pendant un orage. Si le dépotage se fait dans la nuit, pensez à vous servir d’une lampe antidéflagrante et assurez-vous que les extincteurs de l’installation qui sont disposés à proximité sont bien contrôlés et prêts à l’emploi. Il vous faudra aussi vérifier les dispositifs d’alerte et d’urgence, bien nettoyer les éventuelles égouttures sur la piste et vérifier si les compartiments vous étant destinés sont tous vides. En cas de problème lors de la livraison de gazole, le chauffeur devra arrêter immédiatement le dépotage.

vous pourriez aussi aimer