Vraie ou fausse baisse du salaire du PDG de Renault ?

Peu de temps après avoir essuyé des violentes critiques sur son salaire, le PDG de Nissan et de Renault a décidé de réduire sa part variable de 20 %. Bien que ce geste soit salué par la majorité, il ne changera pas grand-chose. Les investisseurs ont conscience qu’il s’agit bel et bien ici d’une fausse baisse de salaire.

Un coup de communication venant de Carlos Ghosn

Dans un communiqué, le conseil d’administration de Renault et Nissan aurait affirmé que la rémunération du Président Directeur Général est tout à fait cohérente. Cela conforte l’hypothèse que le pseudo réduction du salaire de Carlos Ghosn n’est que du bluff. Il n’est pas futile de noter que cette rémunération intervient en contrepartie de la politique salariale menée par le groupe Renault qui consiste à bloquer les salaires d’une partie des salariés alors que des augmentations et des primes sont accordées à certaines des cadres dirigeants.

A découvrir également : Investir dans le diamant : une meilleure idée pour un nouveau placement.

Il y a peu, la direction de Renault a progressivement programmé la suppression des augmentations générales des salaires. Le fait est que la différence entre le salaire brut et net se creuse au sein du groupe qui vient d’annoncer une hausse de leur bénéfice net d’une hauteur de + 7.9 %, soit exactement 1.5 milliard d’euros pour le premier trimestre 2016.

Riposte du syndicat

Le salaire de Carlos Ghosn a posé un léger problème aux investisseurs. Rappelons que le 29 avril dernier s’est tenu l’assemblée générale du groupe au cours de laquelle la majorité des actionnaires ont rejeté le salaire de leur président qui était estimé à 7.25 millions d’euros. C’est la première fois que ce genre de revirement se produit, notamment au cours d’une AG.

A lire en complément : Eco environnement : votre partenaire en Eco solutions !

En octobre aura lieu l’élection de 3 administrateurs salariés. Les candidats de la liste de SUD Renault porteront leurs revendications auprès des milliers de salariés et électeurs qui travaillent pour la branche française du groupe.

En gros, l’union syndicale de Renault revendique :

  1. Le plafonnement des salaires du PDG et des cadres au niveau du salaire des cadres non dirigeants
  2. L’annulation du versement des actions gratuites
  3. L’augmentation des salaires de 300 € par mois pour tous les salariés
  4. La démission du conseil d’administration qui ne représente aucunement les intérêts des salariés

Carlos Ghosn conserve l’essentiel

Au final, Carlos Ghosn conserve l’essentiel, autrement dit le même salaire fixe de 1.230.000 euros. Ce qui est donc, le même depuis 2011. Chez Renault, on interprète cela comme un exploit de modération. Concrètement, la part variable de Carlos Ghosn passe de 150 % à 120 % du salaire fixe. Mais, il n’est pas exclu que cette part aille grimper jusqu’à 180 % si l’entreprise parvient à atteindre tous ses objectifs financiers. Rappelons qu’en 2015, Carlos Ghosn a reçu une prime variable de 145 %.

4913387_6_613e_carlos-ghosn-le-patron-de-renault-et-emmanuel_af0e8a2747a871cd6799e7c12a37faa9

La direction de Renault n’a révélé la méthode de calcul de la prime que très récemment. Par ailleurs, ce calcul n’impliquerait que 4 critères, entre autres, le taux de retour sur capitaux propres, le free cash-flow et la marge opérationnelle. Le dernier critère n’est autre que la qualité managériale. À long terme, Carlos Ghosn garde les mêmes rémunérations. En 2015, sur ses 7.2 millions d’euros de salaire, les 4.8 millions lui ont été reversés en actions.

Carlos Ghosn touche le double de son salaire

Carlos Ghosn est à la fois le PDG de Renault et de Nissan. Il reçoit donc deux salaires et force est de constater que le montant qu’il touche venant de Nissan est nettement plus élevé. En fait, Carlos Ghosn toucherait près de 15 millions d’euros et non pas seulement 7.2 millions. Logiquement, il figure parmi les PDG les mieux rémunérés de la planète. Qu’à cela ne tienne, souvenons-nous que Carlos Ghosn verse un million d’euros par an à la fondation Renault. Fondation qui se consacre à l’éducation des jeunes dans les pays pauvres.

vous pourriez aussi aimer