Regroupement de crédit, bien préparer sa demande

Entre le rachat crédit immobilier, le crédit à la consommation le prêt, pour la voiture et une meilleure assurance vie, il arrive souvent qu’un ménage ne sache plus où donner de la tête. C’est à ce moment-là qu’il faut penser à Regrouper tous vos crédits: crédits renouvelables  ou crédit revolving. Ce système consiste à étaler le paiement du crédit dans le temps avec un taux réduit. Voici comment un rachat de crédit doit se passer.

1. Préparer sa demande

En matière de rachat de crédit, il vaut mieux ne pas se précipiter. Toutes les offres ne se valent pas. Vous devrez, donc, vous renseigner sur les différentes offres disponibles et les comparer. Repérez celles qui sont les plus adaptées à votre situation. Faites vos propres calculs ou demandez conseil auprès d’un expert si cela s’avère nécessaire. Bien réaliser cette étape vous permettra de gagner du temps et de l’argent.

A découvrir également : SBT a acheté la plateforme internationale de coaching Twin Corp

2. La prise de contact et le montage du dossier

Vous avez fait votre demande auprès d’un établissement de crédit (généralement en remplissant un formulaire de demande de rachat de crédit). Un conseiller de l’établissement prend, rapidement, contact avec vous. Le délai de prise de contact dépend de l’établissement. À ce stade, on va vous demander de fournir un certain nombre de pièces justificatives. Le but est de réunir toutes les informations concernant vos crédits en cours et de faire le point sur votre situation financière.

Liste des pièces qui vous seront, généralement, demandées : relevés de compte de vos crédits revolving, tableaux d’amortissement de vos crédits, vos bulletins de paie, votre dernier avis d’imposition ainsi que tous les justificatifs liés à vos autres charges (logement, pensions etc.). L’analyse de votre situation et la mise en place, éventuellement, d’un plan de rachat de crédit se fera en concertation avec le conseiller. Cette étape est cruciale et déterminera l’acceptation ou non de votre demande.

A lire en complément : Combien d'associés faut-il pour créer une SCI ?

3. Issue malheureuse : votre demande est rejetée

Les motifs qui pourraient justifier un rejet de votre demande de rachat de crédit sont généralement liés à la mauvaise qualité de votre dossier. On invoque, souvent, une situation professionnelle instable (le demandeur est en CDD ou en intérim). D’autres motifs peuvent entrer en jeu : être fiché à la Banque de France pour impayés entraine, presque automatiquement, un refus. Une hypothèque insuffisante peut aussi justifier un refus. Ainsi, il est conseillé, quand votre dossier est difficile et que votre demande risque d’être refusée de prendre les services d’un courtier en rachat de crédits.

4. Issue heureuse : votre demande a été acceptée

Dans un tel cas, l’établissement de crédit vous fait une offre de prêt valable pendant de 30 jours. Cela veut dire que l’établissement financier ne peut pas retirer ni revoir les conditions de l’offre durant cette période. Vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours.

5. Le déblocage des fonds

Une fois le délai de rétractation dépassé, l’établissement va se charger de rembourser tous vos créanciers. L’établissement peut aussi vous verser de la trésorerie si vous en avez fait la demande et quelle a été acceptée. En revanche, dans le cas d’un rachat de crédits hypothécaires, c’est le notaire qui se charge du remboursement de vos anciens créanciers et, éventuellement, le versement de trésorerie.

vous pourriez aussi aimer