You are here
Home > Marketing > Internet > Télécommunication > Quels sont les changements apportés à la Loi Informatique et Libertés en 2017 ?

Quels sont les changements apportés à la Loi Informatique et Libertés en 2017 ?

La loi informatique et libertés n’est plus inconnue  pour  la plupart des entrepreneurs. Néanmoins, certains chefs d’entreprises ne connaissent pas les grandes lignes de ce texte. Pourtant, les dispositions légales énoncées régissent certaines activités liées au traitement des données.

L’essentiel sur la loi informatique et libertés

Cette loi date déjà des années 80.Cependant des modifications ont été apportées au fil des années. Les derniers amendements visent à anticiper la mise en application du règlement européen sur la protection des données. À cet effet, le texte accorde de nouveaux droits aux citoyens français. Ces derniers peuvent désormais jouir librement de leur patrimoine numérique. Ils peuvent notamment récupérer leurs fichiers s’ils se désabonnent d’un service web. De même, la succession numérique a vu le jour.

L’essence de la loi informatique et libertés reste cependant la même. Elle veut avant tout responsabiliser les organismes qui stockent les données. Dans cette optique, de nombreuses institutions doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir l’inviolabilité de leurs systèmes. Le personnel de la commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) se charge du contrôle de la conformité. Des inspections inopinées peuvent être réalisées. De même, la CNIL peut recevoir des plaintes déposées par des victimes d’exfiltration de données.

Comment se conformer aux dispositions légales ?

Se conformer à la loi informatique et libertés  requiert les qualifications d’un spécialiste. Le respect des obligations légales nécessite la mise en œuvre des  nombreuses opérations complexes. Avant quoi que ce soit, un audit de conformité devra être réalisé afin d’identifier toutes les failles d’un système. Bien entendu, cela échappe aux compétences de monsieur tout le monde.

Dans ce contexte, il est conseillé de solliciter un consultant informatique et libertésB, à l’exemple d’axil-consultants.fr. Ce dernier peut préserver la sécurité des données grâce à son savoir-faire. Il entretient d’ailleurs de bonnes relations avec la CNIL. Ainsi, il intervient en cas de contentieux juridiques avec cette entité. L’expert supervise toutes les tâches de mise en conformité pour éviter les sanctions. Il peut également optimiser les workflows de certains organismes si besoin est. Pour recruter ces spécialistes, il n’est pas nécessaire de prévoir un contrat de travail à durée indéterminée. Des professionnels mutualisés existent sur le marché.

 

 

 

Top